Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 06:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv40788189.gifQuatrième de couverture :

Trois personnages se croisent, s’aiment, se quittent et se fuient. Bon mari et bon père, Jaime mène une vie rangée dont il ne cesse de vouloir s’échapper. Il collectionne en cachette les photos de nus qu’il développe pour ses clients, en particulier celles que lui apporte Alberto. Elisa est amoureuse d’Alberto. Tout va bien jusqu’au jour où elle se réveille dans une zone industrielle, à moitié nue. Elle ne se souvient de rien. Chacun cherche sa voie et tous cherchent l’amour dans un chassé-croisé mélancolique. Perdus dans un labyrinthe sans issue qui mélange à loisir les histoires vécues, les vies fantasmées, les mensonges, les trois personnages racontent tour à tour leur existence dans une langue limpide et pleine de vitalité. Ce qui avait commencé comme une lecture amusante et brillante devient une histoire profonde et émouvante sur l’identité, le bien et le mal. Peu à peu on se prend de tendresse pour les personnages, on les suit dans leur labyrinthe, on plonge avec eux dans l’urgence de vivre, le désir de changement, le besoin d’amour… Une histoire qui ne vous quitte plus.

 

 

 

Mon avis :

J’ai eu ce livre grâce à l’opération Masse Critique de Babelio et aux éditions Métailié qui m’ont permis de faire cette découverte.

Au sortir de la lecture, j’avoue que mon avis est un peu mitigé, j’ai bien aimé l’histoire globale, mais certains points m’ont perturbée.

Je vais essayer de m’expliquer tout en restant claire, même si même pour moi, c’est un peu confus.

 

Tout d’abord, la relation titre/histoire, celle-ci n’est, au premier abord, que très floue. Cependant, après avoir lu le livre, on comprend le pourquoi du comment du titre. En effet, on est, tout au long du livre, au plein cœur d’un labyrinthe spatio-temporel. On ne sait pas où on est et surtout quand on est. La raison de cette perte est la présence de trois narrateurs différents qui racontent chacun un moment différent de leur histoire, et ce, en alternant constamment entre eux, par roulements.

En premier lieu, on découvre Jaime, un photographe qui collectionne les photos de nus de ses clients, et plus particulièrement, celles d’Alberto, un de ses meilleurs clients, qui, pendant un moment n’en a plus amené au profit de photos de voyage centrées sur une femme qui semble être l’amour de la vie d’Alberto. Cet Alberto, justement, est le second protagoniste, un séducteur invétéré qui pendant un moment est sorti avec Elisa, une jeune femme pleine de vie et d’amour pour lui, cependant, un jour, plusieurs violeurs ont brisé l’histoire d’amour, Alberto et Elisa ne pouvant se relever de cet évènement. Elisa est la troisième et dernière narratrice, elle clos chaque roulement de narration ainsi que le livre, et on se rend compte qu’elle est en réalité, le personnage le plus important du livre, car étant le lien entre les personnages ; mais pour des raisons de discrétion et pour ne pas vous en dire trop, je ne vous révélerai pas la nature de ce lien.

 

Donc, vous l’aurez compris le lecteur est perdu dans ce labyrinthe, ce n’est cependant pas le seul, étant donné que les personnages aussi sont perdus : perdus dans une vie trop bien rangée, entre des sentiments contradictoires, des peurs et des non-dits.

 

En conclusion, j’ai bien aimé l’histoire, ce labyrinthe m’a à la fois perturbée et fascinée. Pourtant, un point m’a un peu plus chiffonnée. En effet, le viol reste, malgré son rôle central dans l’histoire, un peu en retrait, presque personne n’en parle, excepté Alberto qui pendant un moment a dans l’idée de venger sa bienaimée ; j’aurais aimé qu’il soit plus exploité. Mais bon au final, quand on y réfléchit bien, on finit par comprendre que c’est un élément de plus pour nous perdre dans un labyrinthe de sentiments dont on ne sait s’ils sont bons ou mauvais.

 

J’aimerais en tout dernier point ajouter que je trouve la couverture très jolie avec ses photographies qui rappellent le hobby de Jaime et vous inviter à lire le livre, qui vaut le détour, rien que pour la fin qui est vraiment bien tournée.

Pour ce livre, je remercie Babelio et les éditions Métailié qui m’ont permis de le découvrir.

 

 

Ma note : 7/10

 

Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0
Published by JuNa - dans Contemporaine
commenter cet article

commentaires

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg