Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 13:46

http://3.bp.blogspot.com/-8U9jvnfo8jo/UDH5CxTZ1jI/AAAAAAAAEPw/lLMJ9WMXWug/s1600/couverture-sermon-sur-la-chute-de-rome.jpegDans un village corse perché loin de la côte, le bar local est en train de connaître une mutation profonde sous l’impulsion de ses nouveaux gérants. À la surprise générale, ces deux enfants du pays ont tourné le dos à de prometteuses études de philosophie sur le continent pour transformer un modeste débit de boissons en “meilleur des mondes possibles”. Mais c’est bientôt l’enfer en personne qui s’invite au comptoir, réactivant des blessures très anciennes. Jérôme Ferrari jette, au fil d’une écriture somptueuse d’exigence, une lumière impitoyable sur la malédiction qui condamne les hommes à voir s’effondrer les mondes qu’ils édifient.

Editions Actes Sud, 2012
208 pages
19€

Comme témoignage des origines – comme témoignage de la fin, il y aurait donc cette photo, prise pendant l’été 1918, que Marcel Antonetti s’est obstiné à regarder en vain toute sa vie pour déchiffrer l’énigme de l’absence.

Tous les ans, je regrette de ne pas lire tout de suite le lauréat du Prix Goncourt, et bien cette année, c’est chose faite puisque Le sermon sur la chute de Rome a eu ce prix hier, et je trouve ça tout à fait mérité.

Au début de ma lecture, j’avoue que j’ai un peu ramé, j’étais déconcertée de ne pas voir le rapport entre le livre et le titre, si ce n’est les citations des sermons sur la chute de Rome de Saint Augustin ou le fait que l’un des personnages fait un mémoire sur Saint Augustin. En plus, ne vous attendez pas à une histoire qui se passe en Italie, puisque la quasi totalité se déroule dans un petit village corse. Puis, dans la seconde moitié du livre, on commence à vraiment voir ce rapport qui au final est très intéressant.

Le livre alterne entre des parties centrées sur Marcel, le grand-père, qui se remémore sa vie, donc des parties au passé, et d’autres centrées sur Matthieu, le petit fils, étudiant en philosophie qui lâche tout pour venir gérer le bar du village corse qu’il affectionne tout particulièrement. J’ai trouvé que les parties sur la vie de Marcel, bien que plus courtes, étaient un peu compliquées à lire, même si elles sont très intéressantes. Les parties sur Matthieu m’ont paru plus simples, mais j’avais envie de donner des claques à Matthieu, qui vit dans son monde, loin des tracas de la vie, cela étant, ce n’est pas ici le style que je critique, c’est le personnage, et s’il avait été plus terre à terre, le livre aurait perdu de sa saveur.

Le sermon sur la chute de Rome est d’une très grande qualité littéraire qui mérite largement la récompense qu’il a eu. A lire absolument.

Bonne lecture!

Partager cet article

Repost 0
Published by JuNa - dans Contemporaine
commenter cet article

commentaires

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg