Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:25

En ce 1er janvier 2011, je tenais à vous souhaiter une merveilleuse année, que tous vos rêves se concrétisent, que l'amour, le bonheur, la santé et l'argent soient au rendez-vous. Que les belles découvertes livresques soient nombreuses. En bref, que tout plein de belles choses vous arrivent cette année 

 

Sans-titre.JPG

Repost 0
Published by JuNa - dans Bavardages
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 14:47

Il y a quelques temps, je me suis inscrite au Swap Marques-Pages organisé par Galleane sur Livraddict.

Le but? Créer, acheter ou récupérer 7 marques pages pour les envoyer à notre swappeur/swappé, la même personne car le swap se fait en binôme. En plus de ces 7 marques pages, il fallait en créer un huitième avec ses petites mimines.

Ma swappée/swappeuse était Galleane.

Voici les magnifiques marques pages qu'elle m'a envoyé

DSC00194.JPG

 

Un grand merci Galleane, et pour les marques pages, et pour l'organisation de ce swap!! 

Si vous voulez voir ce que je lui ai envoyé, c'est par ici

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 10:45

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv1628714.jpgQuatrième de couverture :

Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage...

 

 

Mon avis :

Que dire de ce livre sinon que j’ai adoré ? Commençons par le commencement.

Ce qui m’a plu :
- Le contexte spatio-temporel : Au début du livre, on ne sait pas trop où on se situe dans le temps et dans l’espace. On se retrouve face à un monde qu’on pourrait penser totalement imaginaire, à la rigueur sur une autre planète et/ou dans une période de type moyenâgeuse (sans technologie, avec une part de « magie »), mais, les références à des personnages de fictions contemporaines (Luke Skywalker ou Ewilan pour ne citer qu’eux) nous détournent de cette hypothèse ainsi que de voir ce que Blaise écrit dans sa grotte, une chronologie du passé où on peut remarquer qu’en réalité, malgré l’apparence de la société Salicandaise, nous sommes au XXIIIème siècle. Après cette révélation, on se demande où est Salicande sur la planète, je vous laisse faire vos hypothèses, car aucune réponse n’est donnée…
- Les personnages : J’ai bien aimé les personnages sans vraiment d’exception dans le lot, on s’attache à eux, à leurs problèmes et on cherche avec eux des solutions.
- Salicande : Cette contrée encaissée dans une vallée vit sans technologie avancée, en communion avec la nature et l’harmonie règne entre les hommes (on comprend à un moment qu’il n’y a aucun crime).
- La place des livres : Dans ce monde interdit de toute technologie, les livres sont un des rares vrais passe-temps qui existent, et les personnages ne se font pas prier pour lire qui un livre de stratégie guerrière, qui Le Seigneur des anneaux ou encore La Quête d’Ewilan, et pour une Livraddictienne invétérée comme moi, c’est super bien, surtout que chaque lecture est l’occasion pour les personnages d’apprendre quelque chose.
- L’histoire : Au début, on part d’une toile vierge et au fil des pages, les dessins et les couleurs apparaissent de plus en plus vite pour à la fin, former un magnifique tableau où chaque personnage et chaque élément est à sa place. En un mot, elle est géniale ;)


Ce qui m’a déplu :
- Le tabou qui règne autour des Temps d’Avant : Jors, le fondateur de Salicande, ne voulait plus que la société redevienne comme celle des Temps d’Avant, une lutte des classes entre Nantis et Non-Nantis, une société où il existe une course à la technologie, à l’invention, où la nature est complètement détruite, des espèces animales et végétales disparues… Aussi, il a interdit toute référence aux Temps d’Avant, et toute technologie. Malheureusement pour le lecteur qui arrive comme un cheveu sur la soupe, il est difficile de savoir ce qui s’est réellement passé, que sont les Parapsys… Mais au final, ces interrogations sont dépassées par l’univers dans lequel on se trouve et les personnages que l’on côtoie qui ne nous laissent pas beaucoup de répit et c’est aussi bien.

 

Pour finir, la citation qui introduit la deuxième partie :

Lire est un voyage.
On ne peut pas arriver avant d’être parti.
On ne peut pas partir sans avoir envie d’arriver.
Mais : être entre !
Là, réside le vrai délice : le parcours.
La lecture.

La Guilde a tort, qui ne s’occupe que du Nomade,
qui le range dans des catégories, le morcelle en prosateur,
poète, fabulateur, imaginateur, etc.
Les livres se parlent, ils murmurent entre eux.
Ils savent bien, eux, qu’ils sont issus d’un même lieu,
un sac au trésor sans fond,
où il suffit de puiser et qui jamais ne s’épuise,
car les livres se nourrissent les uns des autres.
L’écrivain est la marmite où mitonne le ragoût.
A chaque marmite son ragoût. A chaque ragoût son goût.

L’une des illusions du Nomade
de l’Ecriture est de penser qu’il sait tout de son œuvre.
Ce qu’il écrit, pourquoi il l’écrit.
Il ne sait rien.
Les personnages savent.
Le Lecteur sait.
Le Nomade fait de son mieux pour découvrir
ce que les personnages portent en eux
et ce que le Lecteur révèle.

Carnets de Sierra, extraits

Je remercie infiniment Livraddict et les éditions Hachette Jeunesse pour cette magnifique découverte qui fait réfléchir. Le tome 2 est d'ores et déjà dans ma Wish-List!!

 

Ma note : 9/10

LIVRADDICT LOGOimages

Bonne lecture !

Repost 0
Published by JuNa - dans Fantasy
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 12:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv52870804.jpgQuatrième de couverture:

Au royaume du Ruwenda, trois filles naquirent en une seule nuit aux souverains. Durant de nombreuses années, la paix régna sur le pays, puis les princesses eurent dix-sept ans... Et brusquement, tout bascule dans l'horreur. Le Maître des Ténèbres envoie ses guerriers conquérir le royaume : grâce aux pouvoirs occultes du sorcier Orogastus et à la cruauté des assaillants, la résistance est balayée en quelques heures, Le roi et la reine périssent ; les trois princesses, la spirituelle Haramis, l'intrépide Kadiya et la douce Anigel deviennent des fugitives. Leur seul espoir réside en la Dame Blanche, magicienne protectrice du royaume, et en de mystérieux talismans... Aventures, magie et danger... Le Cycle du Trillium, étonnante réussite de l'écriture !à six mains, se fit d'une traite !

 

Mon avis :

Tout d’abord, j’aimerais remercier chaleureusement Livraddict et le Livre de Poche pour cette superbe découverte.

Dans ce premier tome du Cycle du Trillium, on assiste à la chute du Ruwenda, assaillie par le Labornok et à la quête de ses trois Princesses, des triplés, pétales du Trillium vivant et promises à une grande destinée. Cette quête pour retrouver leur talisman, objet magique qui pourra les aider à reprendre leur pays va se faire en dépit de tous les dangers, naturels ou engendrés par les Labornoki et notamment, Orogastus, puissant sorcier bras droit du roi du Labornok, Voltrik. Dans cette quête, elles seront aidées par leurs serviteurs Nyssomus, Immu, Jagun et Uzun, dévoués à leurs maîtresses, ces petits êtres vont tout faire pour les aider, quitte à risquer de mourir pour cela…

 

Ce qui m’a plu :
- la couverture qui est magnifique, de plus, elle représente bien la trame de l'histoire.
- les personnages des Princesses : malgré la mort de leurs parents, la quête qu’elles sont obligées d’accomplir, elles font tout ce qui est en leur pouvoir pour l’accomplir et récupérer leur pays, ainsi que le veut l’Archimage, magicienne en déclin qui protège le Ruwenda, et la prophétie annoncée lors de leur naissance.
- la narration : en effet, les chapitres sont courts et les points de vue tournent entre les Princesses. Même si à certains moments je me suis sentie un peu perdue, ne me rappelant plus qui avait fait quoi, j'ai trouvé cela sympathique pour connaître l'évolution des 3 Princesses en même temps.
- l'histoire : on est pris, au fil des pages, dans l'aventure des Princesses, on voyage avec elles, on vibre aux moments où elles sont en danger et on souffle quand elles se reposent. On est avec elles.

 

Ce qui m'a déplu :
- l'absence d'un récapitulatif des créatures qui peuplent le Ruwenda : rien à voir avec l'histoire en elle même, mais c'est la seule chose qui m'a vraiment dérangée. En effet, au début de la lecture, on arrive dans ce nouveau monde sans rien en connaître, et, malgré les descriptions ou les explications des personnages, difficile de s'y retrouver entre les Nyssomus, les Uisgus, les Skriteks et autres créatures du bourbier, intelligentes ou non.

 

Avant de vous donner ma note, j'aimerais encore une fois remercier Livraddict et Le Livre de Poche pour ce partenariat et m'excuser pour le retard de ma chronique.

Ma note: 8,5/10

LIVRADDICT LOGO    LGF-logo-G

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Fantasy
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 11:58

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv36304181.jpgQuatrième de couverture:

Etudiante, 19 ans, job alimentaire : prostituée.

Laura est étudiante en première année à l'université. Elle est issue d'un milieu modeste. Consciente des difficultés financières familiales, elle entend se débrouiller toute seule. Mais sa précarité grandissante finit par hypothéquer sérieusement la poursuite de ses études. Déterminée à réussir, elle cumule les petits boulots avant de s'apercevoir assez vite qu'activité rémunérée et études ne sont pas facilement conciliables. Un soir, alors qu'elle surfe sur Internet, elle découvre un type d'annonces particulier, classées sous la catégorie rencontres vénales. Piquée de curiosité et poussée par le besoin urgent d'argent, elle répond à une offre d'un homme qui cherche une masseuse. En un clic sa vie bascule dans le monde de la relation sexuelle tarifée et de ses clients toujours plus nombreux.L'image de l'étudiant bohême peut cacher une réalité moins romanesque. La paupérisation grandissante des étudiants (225 000 peineraient à financer leurs études) leur impose des choix parfois lourds de conséquences. Le témoignage inédit de Laura dévoile ici les limites de leur débrouillardise et l'ampleur d'un phénomène encore méconnu : l'escorting. Cette nouvelle forme de prostitution occasionnelle de jeunes étudiantes en quête d'argent rapide concernerait entre 20 000 et 40 000 d'entre elles.

Mon avis:

Ce livre, découvert lors d'une balade bloguesque a été un vrai et énorme coup de coeur. Même si je l'ai lu il y a plus d'une semaine, je vais tenter de me souvenir pourquoi j'ai autant adoré, même si au final, elles ne sont pas si nombreuses que ça.

 


D'entrée de jeu, j'ai vu des points communs entre Laura et moi, notamment le fait qu'elle soit en LEA ou encore qu'elle adore ses études. En fait, ces points communs s'arrêtent là, mais, m'ont suffi à m'attacher tout de suite à elle, et donc, à être d'autant plus touchée par son histoire.
Son histoire est assez horrible dans son genre, car pour pouvoir étudier, elle est obligée de se prostituer afin de payer ses factures. Cette histoire m'a émue d'autant plus que Laura n'est pas la seule non plus, une des rares personnes qui en parlent, mais, la prostitution étudiante est malheureusement un fait avéré, et en tant qu'étudiante moi-même, ça m'a fait prendre conscience à quel point il peut être difficile sur le plan financier de vouloir un bel avenir, avec un métier qui nous plaît et qui nous permette de vivre.
La narration est du point de vue de Laura et à certains moments, elle est tellement bien tournée que l'on souffre avec elle.



Ma note: 9,5/10

 

Un avis assez court, certes, mais pour une lecture émouvante et révoltante sur la situation plus que précaire des étudiants de nos jours, l'avenir du monde qui n'est pas forcément aidé et qui doit se débrouiller pour accomplir ses rêves.

 

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Témoignage
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 11:04

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11020793.jpgQuatrième de couverture :

David a 12 ans et plus de maman. Son père s'est remarié et il a maintenant un demi-frère. C'est pour oublier tout cela qu'il se réfugie dans la lecture.

Une nuit, David entend sa mère l'appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sires-Loups et de créatures effrayantes...

Grâce à l'aide du Garde Forestier et d'un chevalier, David, après bien des épreuves - énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer -, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des choses perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l'Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l'entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d'autres projets...

 

Mon avis :
Voilà, je le savais, j’ai trop attendu pour faire ma chronique, et maintenant, je ne sais plus quoi dire. Pourtant, j’ai adoré ce livre…
Bon alors, je vais quand même essayer de vous dire pourquoi j’ai adoré.


Pourquoi j’ai adoré ?
- Dès la première page, on s’attache à David et à son histoire. J’avoue que j’ai même versé ma larme à la mort de sa mère qui arrive pourtant au tout début, et c’est extrêmement rare que je m’attache aussi vite. Son amour des livres et de la lecture aide aussi grandement à rester attaché à ce petit garçon.
- La relation entre David et les livres. Ces derniers soutiennent David dans les épreuves et d’une certaine manière, l’aident à rester proche de sa mère.
- Vous l’aurez compris, les livres tiennent une place importante dans l’histoire. Et quand David se retrouve dans l’univers parallèle, l’auteur s’amuse encore à détourner des contes plus que connus, comme des contes que personnellement je ne connaissais pas (mais qui ont peut-être été inventés de toute part pour les besoins de la narration. Ainsi, on rencontre Blanche-neige et les 7 nains avec des nains communistes et une Blanche-neige oppressive (je ne vous en dis pas plus pour ne pas en dire trop, mais ce détournement mériterait grandement qu’on s’y attarde tellement il est drôle). De plus, la fin de certains contes est également modifiée, celle de Boucle d’or par exemple, mais là encore, suspense pour les futurs lecteurs du livre.
- En bref, l'histoire dans son ensemble m'a plu...


Pourquoi pas 10?
- Parce que comme tout livre, il a une fin...

 

Ma note: 9,5/10

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Fantasy
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 12:49

N'ayant pas eu le temps de faire mon rapport la semaine dernière, j'ai préféré attendre aujourd'hui pour reprendre le cours normal des choses plutôt que de faire ça jeudi et me perdre dans mes comptes...toggle log

Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?
 Que lirais-je la semaine qui vient ?
Lu:
Imitation de The Harvard Lampoon (sachant qu'en fait, je ne l'ai lu qu'entre vendredi soir et dimanche matin, avant j'étais sur un des 2 livres encore en cours)

En cours:
Le livre des choses perdues de John Connolly (le livre sur lequel j'étais en début de semaine dernière)
Le cycle du Trillium, tome 1 de Marion Zimmer Bradley 
A venir:
Mes chères études
de Laura D. 
A lundi prochain!!
Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 16:47

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv74597350.jpgQuatrième de couverture:

Les Vampires vous fascinent ?
N'hésitez plus, laisser vous tenter !

Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle tombe sous le charme ravageur d'Ebouard, un geek hypersexy. En plus c'est sûr, c'est un vampire : il ne mange pas ses frites à la cantine et la neige... fond sur lui.
Mais comment, oh oui, comment faire pour le convaincre de la mordre et faire d'elle sont amour éternel ?

De la rrrromance, du danger, des parents complètement largués, un brin d'hystérie, une soirée "vampires", tous les ingrédients sont réunis pour une histoire d'amour encore plus incroyable que "Raison et Sentiments" et "Les Hauts de Hurlevent" réunis.

 

 

 

Mon avis:
Avis mitigé pour ce livre qui me fait de l'oeil depuis un moment...
Tout le monde connait la plus que célèbre saga de Stephenie Meyer (entendu parlé, lu ou vu au cinéma). Et bien The Harvard Lampoon a décidé d'en faire une parodie. Belle, l'héroïne arrive à Trifouillisville, un bled paumé qui n'intéresse même pas les cartographes. Elle y rencontre Ebouard, geek sexy et très timide. Certaines actions d'Ebouard lui laissant à penser qu'il est un vampire et elle tombe amoureuse de lui, espérant plus ou moins secrétement qu'il la transformera en vampire...


Ce qui m'a plu:

- Toutes les références à l'univers de Stephenie Meyer, que ce soient les livres ou les films. Ce références sont toujours détournées d'une façon amusante (Belle qui fait une recherche sur les vampires et tombe sur une photo de Kristen Stewart et Robert Pattinson par exemple)

- Le burlesque de certaines situations
- Le personnage d'Ebouard qui malgré tous ses petits défauts est rigolo et attachant


Ce qui m'a déplu:

- Le personnage de Belle qui est imbue de sa personne et totalement insupportable (un mec lui adresse la parole et elle pense qu'il est raide dingue amoureux d'elle...)
- Il y a des moment où les auteurs ont accumulé les vannes et où le style devient lourd, voire incompréhensible, on ne sait plus qui parle et de quoi, comme si ils avaient pensé à d'autres choses et les avaient ajoutées au fur et à mesure, sans vraiment prendre gare à ce que ces idées s'insèrent réellement dans la narration.



En bref, un livre qui n'est pas transcendant, rigolo de par ses références, mais sans grand plus. Un peu fouillis par certains moments. Je le conseille néanmoins aux fans de la série (même si ils pourraient ne pas apprécier la blague), mais bon, il faut prendre ça au 14ème degré!!

 

 

 

Ma note : 5/10 (mitigé)

 

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:48

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47849271.jpgQuatrième de couverture:

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

Mon avis:
Arf! Comment m'exprimer sur ce livre qui est quand même un temple de la littérature et dont j'avais entendu du bien sur pas mal de blog (lu plutôt), on me l'avait conseillé maintes et maintes fois, je l'ai lu, mais voilà, je ne l'ai pas apprécié, voir pas du tout! Je n'avais pas envie de le lire et du coup j'avançais à une vitesse d'escargot ce qui m'a énervée et au final, je me suis obligée à lire un autre livre pour couper le récit et penser à autre chose en me disant que ça m'aiderait à avancer plus vite. Ca a fonctionné sur le coup, car, au moment où j'ai mis le livre en pause, il y allait y avoir un tournant dans l'histoire, donc, j'ai réussi à plus ou moins accrocher, mais voilà, les énormes descriptions sans fin sont revenues et avec elles, un ennui quasi mortel (ai-je précisé que je n'aimais pas les descriptions?). Enfin voilà, un livre que je ne conseille à personne (sauf amateur du genre) et certainement un auteur donc je ne lirais pas les autres ouvrages (ou dans très longtemps).

 

 

Pourquoi n'ai je pas aimé?
- J'ai trouvé le récit très long à s'installer, on voit Winston dans sa vie, relativement passif, il n'aime pas le Parti, mais bon, à certains moments, on dirait que ça lui est égal qui est au pouvoir tant que lui est tranquille...
- Quand il est entré en « rébellion » contre le Parti, il reçoit le livre de la Fraternité, livre qu'il lit et que du coup, le lecteur lit aussi... J'avoue, si je n'avais pas peur de louper un passage important, j'aurais passé ces pages, mais je les ai quand même lues en diagonale...
- Une fin que j'ai trouvé quasi-incompréhensible, un personnage dont on ne sait plus qui il est vraiment ni ce qu'il attend de Winston, je me suis perdue et je m'endormais sur chaque page.

- La description d'Océania et de son idéologie pourrait être intéressante, malheureusement, elle est mise par gros paquets et c'est franchement désagréable du coup.

 

 

Ce qui donne quelques points?
- Le début de sa relation avec Julia (quand ils commencent à se cotoyer s'entend, pas son sentiment à l'égard de la demoiselle au tout début) qui amène le peu de piment dont j'avais désespérément besoin pour avancer, car cet amour interdit est soumis à bien des contraintes et Winston entre en « rébellion » à ce moment. Malheureusement, la lecture du
livre stoppe bien vite ce piment qui ne reviendra que pour une dizaine de pages.

 

 

Bref, vous l'aurez compris, la note ne cassera pas des briques, la lecture de ce livre ne me laissera pas un souvenir intarissable, mais je suis contente en même temps, car j'ai lu ce livre de bout en bout (sauf l'appendice sur le Novlangue parce ça aurait été trop pour moi), je ne l'ai pas abandonné même si j'en ai eu envie à certains moments, et, j'ai pu enfin lire ce temple de la littérature. Après, cet avis n'engage que moi qui ne suis pas particulièrement portée sur la SF. Même si je ne conseille pas ce livre, vous pouvez toujours essayer de le lire et venir me dire ce que vous en avez pensé. Tous les goûts sont dans la nature, qui sait? Vous pourriez apprécier...

 

 

Ma note: 2/10

image

 

Bonne lecture!

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 07:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv66177978.jpgQuatrième de couverture:

« Il s'agissait d'un loup assez jeune, au torse puissant et aux crocs impressionnants. Assis sur ses pattes arrière, il les observait avec curiosité, sans une once de crainte.
Camille marcha dans sa direction. Il ne lui prêta pas une attention particulière, mais, quand elle ne fut plus qu'à deux mètres de lui, il montra les dents et se mit à grogner. Elle s'immobilisa.
- Recule, lui ordonna Edwin à mi-voix.
Sans tenir compte de ses paroles, Camille s'accroupit lentement, regardant le loups dans les yeux. »

 

 

Mon avis:
Relecture du troisième et dernier tome de la trilogie de la Quête d'Ewilan pour la LC organisée par Maxoo (et pour la première fois, ma chronique sera faite à temps!).

Comme pour le tome précédent, pas de résumé pour éviter de confondre les 2 tomes.

 

 

Pourquoi j'ai adoré?
- Encore et toujours les personnages. Salim me fait toujours autant rire et m'émeut, il est toujours là pour aider Camille dans n'importe quelle situation, ses déclarations sont touchantes et ses joutes verbales avec Bjorn croustillantes.
- Encore et toujours Gwendalavir qui ne cesse d'étonner (mention spéciale à la description d'Al-Jeit, une ville comme ça, je veux absolument la voir!).

- L'action toujours entrecoupée de pauses bien calculées. L'intrigue de ce tome est géniale, on voit que c'est la fin de la trilogie car tout se met en place, avec toujours quelques éléments qui restent en suspens, préparant ainsi la trilogie suivante Les Mondes d'Ewilan.
- Le making-of de la trilogie qui m'a bien fait rire :)

- Une chose que je n'ai pas dite dans les critiques précédentes pour me laisser quelque chose d'intéressant à dire, mais qui existe dans les tomes précédents : à chaque début de chapitre, une citation de discours, de journal personnel, de courrier de quelqu'un qui parle de la vie en Gwendalavir ou de la quête d'Ewilan, cela peut aussi être une citation de Merwyn (personnage des grandes légendes de Gwendalavir) ou une poèsie marchombre. Je ne leur ai as vu d'utilité particulière aux chapitres qu'elles introduisaient, mais certaines sont magnifiques, ou utiles quand on prend la quête dans son ensemble, ou encore, pour connaître un peu mieux Gwendalavir.

 

 

Pourquoi pas 10?
C'est mon tome préféré, il méritait une meilleure note que les 2 autres, cependant, je n'ai pas mis 10 pour la bonne et simple raison (à mon sens), que c'est la fin de la trilogie. Même si je sais que je vais retrouver les personnages dans la trilogie suivante, la quête est finie, c'est une page qui se tourne...

 

 

Ma note: 9,5/10

image

 

Bonne lecture!

Repost 0

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg