Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 23:27

http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-l-habit-rouge-de-peter-pan-214.jpg

 

Résumé:
La panique s'est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan. Et quelque chose s'est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C'est le début d'une incroyable aventure au cours de laquelle les Enfants Perdus retrouveront Peter et Clochette... mais aussi un étrange directeur de cirque.

 

Mon avis:
Ce livre est un énorme coup de coeur... Je n'ai jamais lu l'oeuvre originale (bien qu'il ne faille jamais dire jamais surtout là puisque la lecture de Peter Pan de James Matthew Barrie est en prévision), mais, ayant vu de multiples fois le film de Disney (avec une petite soeur amoureuse de Peter Pan, ce n'est pas hyper étonnant mais super mignon ;)), j'ai vraiment apprécié de m'en aller au Pays Imaginaire pour suivre la suite des aventures de ce petit garçon qui ne veut pas grandir, et j'ai eu un autre aperçu de ce monde, des années après le passage de Wendy et de ses frères.
En effet, l'histoire débute au moment où des notables londoniens commencent à rêver au Pays Imaginaire et se réveillent à côté d'objets venant de ce monde magique (là, je ne vous apprend rien, c'est dit dans le résumé). Ces hommes, qui sont en réalité les ex-Enfants Perdus du Pays Imaginaire, par inquiétude pour le monde qui a été le leur et leurs amis Peter Pan et la fée Clochette, décident d'y retourner. Plusieurs problèmes se posent à eux: comment voler sans poudre de fée et surtout, voler à l'âge adulte, puisque comme tout le monde le sait, seuls les enfants peuvent voler. Je vous passe les détails pour garder la surprise, toujours est-il qu'ils réussissent à prendre leur envol pour le Pays Imaginaire où ils retrouvent Peter Pan qui est non vêtu d'un habit de feuilles vertes (comme à l'accoutumée, il suffit de voir le Disney) mais d'une tunique en plumes de geai qui sont rouges. Tous ensemble, ils vont partir dans une grande aventure qui se déroulera étape par étape, chapitre par chapitre, je ne vous en dit pas plus sinon, je risque d'en dire trop.
Je ne vois pas d'aspects particulièrement négatifs à ce livre (ou alors, ils sont tellement minimes que je ne m'en souviens plus). Les points positifs sont plus nombreux: il y a du suspense jusqu'à la fin grâce à un système de non-dits ou d'explications erronées tout au long du livre (en gros, il y en a quelques-uns), j'ai donc été tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne (c'est peut-être ce qui explique que j'ai dévoré ce livre); les personnages ne sont pas particulièrement attachants (bien que Feu Follet m'ait fait rire assez souvent), mais ils vont bien ensembles.
Le dernier point positif que j'ai vu tout au long de ma lecture est un aspect qui peut déranger certains: l'écriture du livre ressemble à une histoire qui nous serait contée par un enfant de 8-10 ans environ, aussi bien au point de vue narratif qu'au point de vue lexical. En même temps, ce livre est un livre jeunesse et raconte l'histoire d'un enfant qui refuse absolument de grandir, donc quoi de plus naturel qu'adopter ce style d'écriture?
Un dernier point positif mais que je ne développerai pas énormément pour que vous le découvriez par vous-même: au fil de la lecture, on apprend l'origine des Enfants Perdus, et franchement, j'ai apprécié. Mais comme je viens de le dire, je vous laisse le découvrir par vous-même, au moment où vous lirez ce livre.

Dernière précision qui n'a rien à voir avec la lecture mais qui est en rapport avec le livre: L'habit rouge de Peter Pan n'a pas été écrit par J.M.Barrie, mais est tout de même considéré comme la suite officielle de Peter Pan car son écriture a été motivée par un concours, organisé par un hôpital pour enfants à Londres, légataire des droits d'auteurs de Barrie. Ce concours a été organisé à l'occasion du centenaire de l'écriture de Peter Pan.

Une citation qui m'a plu extraite de l'oeuvre de Barrie et reprise dans le livre:
"Parfois la beauté surgit et la joie nous saisit tout entier." 

Ma note: 10/10  

J'ai lu ce livre dans le cadre du Challenge Disney et du Challenge Arc-en-Ciel
                                        uploaded disney logo                            51640314

Bonne lecture ;)

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:30

Second tome de la Confrérie de la dague noire que j’ai reçu pour le partenariat entre Livraddict et les éditions Bragelonne.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/7/2/6/9782811203627.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre le Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.
Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d’entre eux, car il est victime d’une terrible malédiction : son démon peut s’éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l’entourent.  Pourtant, lorsqu’il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d’un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n’est à ses yeux qu’une douce illusion. Tout va changer lorsqu’elle rencontrera les guerriers de la Confrérie… et surtout Rhage.

 

 

Mon avis :
Je suis tout de suite retombée dans l’histoire, il faut dire que je connaissais les personnages, et n’ai donc eu aucun problème d’adaptation si ce n’est aux nouveaux personnages apparaissant dans le roman : Mary, humaine malade du cancer et héroïne féminine de l’histoire ; Bella, amie de Mary et vampire ; John Matthew, orphelin, futur vampire et membre de la Confrérie, il est également muet.
Encore, une fois, ce tome m’a gardée en haleine jusqu’à la dernière page, et les différents points de vue, côté vampire et côté éradiqueur ainsi que le point de vue humain de Mary et de John Matthew.
J’ai également aimé le fait de prendre Rhage comme nouveau héros masculin, en effet, dans le premier tome, il apparaît très mystérieux et se dévoile réellement dans le second. On réalise qu’il porte extrêmement bien son nom car son démon peut sortir dès qu’il est « enrhagé » et, pour lui, seuls le sexe ou la bagarre peuvent lui permettre d’éviter cette transformation douloureuse.
Mary est courageuse (téméraire ?) et ne se laisse pas marcher sur les pieds, cependant, elle semble n’avoir peur de rien (ou presque) et je pense que pour une humaine qui découvre le monde des vampires avec des guerriers armés jusqu’aux dents qui combattent des humains ayant vendu leur âme à l’Oméga pour combattre ces vampires jusqu’à être tués au combat, elle prend tout de façon assez stoïque, certes, elle crie sur Rhage, exige des explications et même pleure, mais je pense que c’est relativement peu comparé aux sentiments que cela peut provoquer.
Un autre point négatif  comme pour le premier tome : le sexe quasi-omniprésent dans la relation Mary/Rhage. Cependant, j’ai trouvé cela de moins en moins dérangeant au fil de ma lecture, en effet, comme cette omniprésence du sexe dure depuis le premier tome, je finis par à peine survoler les scènes les plus hot, donc, elles ne me dérangent plus autant que pour le premier tome.
J’aime bien le suspens laissé à la fin du roman et je me demande toujours qui est l’Oméga, en espérant avoir une réponse par la suite.

 

Et pour la première fois sur ce blog, je vais mettre une note à ce livre :  8/10

 

Merci beaucoup à Livraddict et aux éditions Bragelonne pour cette lecture !!
LIVRADDICT LOGO                         logo-bragelonne         

Repost 0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 01:04

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv20342521.jpg

 

4ème de couverture:
Une guerre dont les humains ignorent tout fait rage. Des vampires – six guerriers regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la Dague noire – protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. À la tête de la Confrérie, Kohler, leader charismatique et implacable…
Quand l’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant orpheline une magnifique jeune femme, une sang-mêlée, qui ignore tout de son destin, c’est à Kohler qu’il incombe de lui faire découvrir ce monde mystérieux qui sera désormais le sien…

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat entre Livraddict et les éditions Bragelonne/Milady. J'ai postulé pour recevoir la trilogie de la Confrérie de la Dague Noire car le résumé m'a intriguée. Une guerre ignorée des humains? Intéressant... Ce qui m'a le plus attirée, c'est la seconde partie du résumé, en la lisant, je me suis dit que l'histoire allait être lancée relativement vite (je préfère cela à une intrigue qui met trop de temps à s'installer...). Et comme j'aime la Bit/Lit, je me suis dit que ce partenariat allait me plaire.
Et, à peine sortie du premier tome, mon avis est mitigé. L'intrigue est bien tournée, les personnages attachants, avec leur part de mystère qui les rend plus attirants encore et j'ai été tenue en haleine tout au long des 559 pages. Cependant, les scènes sexuelles m'ont parues trop nombreuses et extrêmement agaçantes car elles ne font, à mon goût, pas avancer l'histoire et donc sont inutiles (toujours selon moi). Les 2 personnages principaux s'aiment, tant mieux pour eux mais nous ne sommes pas obligés de lire des scènes dignes de littérature érotique...
Ce que j'ai aimé dans le roman a tout d'abord été la vitesse à laquelle est lancée l'histoire. En effet, au bout d'une vingtaine de pages (pour faire assez large), j'étais transportée à Caldwell au beau milieu de cette bataille entre les éradiqueurs, humains qui ont vendu leur âme à l'Oméga et ne vivent que pour assassiner des vampires pour éliminer leur race; et les membres de la Confrérie de la Dague Noire, 6 vampires surpuissants ayant juré de protéger les "civils" et qui pour cela combattent les éradiqueurs. 
A part cela, j'ai aimé l'approche qu'a eu l'auteur concernant les vampires. En effet, ceux-ci boivent le sang de leurs congénères pour se nourrir de temps en temps mais la plupart du temps mangent également normalement et ne s'attaquent  pour ainsi dire jamais (sauf exceptions) aux humains qui ont un sang qui leur fournit beaucoup moins de puissance; la seule chose qui peut les comparer aux vampires de légende (bien que chaque légende soit différente) est le fait qu'ils ne peuvent entrer en contact avec la lumière du soleil (sauf ceux qui sont à moitié humains). Cette société vampire a également ses codes (concernant le mariage notamment).
L'intrigue m'a tenue en haleine tout au long du livre grâce à ses rebondissements fréquents. Cependant, un autre point m'a chiffonnée, la transformation de Beth qui semble être ultra risquée si on en croit le début du livre et qui au final parait beaucoup plus facile que prévue.
Bilan mitigé, mais il me tarde de commencer le second tome dont j'ai déjà lu un chapitre (celui qui est dans le premier tome pour donner envie au lecteur et ça fonctionne)... 

Merci beaucoup à Livr@ddict et à Bragelonne/Milady pour cette découverte

LIVRADDICT-LOGO.png    logo-bragelonne.png

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 18:13

Un autre challenge auquel je me suis inscrite récemment, le challenge Disney organisé par Galleane.

Pour ce challenge, il faut lire le maximum de livres se rattachant à un film Disney, la version originale ou un détournement.
La date limite est le 30 juin 2011.

Pour plus d'infos ou pour avoir une liste non exhaustive d'oeuvres possibles 

 

uploaded_disney_logo.jpeg

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 16:21

J'aime l'histoire et j'aimerais lire des romans tout en apprenant des petites choses historiques, donc, quand le Challenge Histoire a été lancé par Jelydragon, j'ai sauté sur l'occasion.

Ainsi donc, j'ai jusqu'au 1er Septembre 2011 pour lire le plus de romans historiques possible et les chroniquer. J'ai un livre de Max Gallo dans ma PAL mais sinon, je ne sais pas trop ce que je vais lire... Si vous avez des conseils à me donner, n'hésitez pas, je suis preneuse.

 

challn

Pour plus d'infos

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 23:40

Comme le nom l'indique, dans cet article, vous allez pouvoir dire tout ce qui vous passe par la tête (sans aller trop loin non plus ;))
Donc, une demande, une critique sans rapport réel à aucun article en particulier, une réaction; je n'ai que deux mots à dire:

LANCEZ-VOUS !! 

Repost 0
Published by JuNa - dans Bavardages
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 17:52

 

Flashforward est le livre à l’origine de la série éponyme diffusée depuis quelques semaines en France. Ayant manqué la plupart des épisodes, j’ai eu envie de lire le livre et voilà qui est chose faite.
Quand j’aurais regardé l’intégralité de la série (1 saison d’une vingtaine d’épisode), je rédigerai un autre billet pour comparer le livre et la série.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv45383527.jpg

Quatrième de couverture :

  L’espace de quelques minutes, l’humanité a perdu conscience.
Durant ce laps de temps, chacun a eu un aperçu fugitif de son avenir vingt ans plus tard.
Quand le monde s’éveille de nouveau, plus rien n’est comme avant : le black-out a causé des milliers de morts et de blessés.
Plus encore : ces visions ont bouleversé les esprits à jamais.

Et vous, qu’avez-vous vu ?

 

Mon avis :

  Le livre est divisé en trois parties dont une bien distincte des deux autres : la première partie concerne le black-out en lui-même, le cadre de ce black-out et les quelques jours qui le suivent, la seconde partie commence 10 jours après le black-out avec la suite des recherches concernant l’origine du black-out, la troisième partie se projette dans l’avenir, vingt et un ans et quelques mois après le black-out, aux environs de la date que l’humanité a vu dans ses visions.

  Tout au long de l’histoire, on suit principalement 3 chercheurs du CERN (Centre Européens de Recherche Nucléaire) basé près de Genève : Lloyd Simcoe, Theodosios (Theo) Procopides et Michiko Komura. Ces 3 chercheurs sont au début, en quête du boson de Higgs (n’étant pas physicienne, je ne peux vous expliquer ce que c’est, tout ce que j’ai compris, c’est que le seul moyen d’obtenir cette particule est de réussir à recréer les conditions nucléaires comme elles l’étaient quelques microsecondes après le BigBang, chose très compliquée en somme), pour cela, ils mettent en place une expérience très détaillée (trop ?) et surtout très ardue dans le collisionneur du CERN qui fait se rencontrer des atomes à une très grande vitesse. Bref, je ne vais pas chercher les détails (j’avoue, je n’ai rien compris aux discours scientifiques :s). Seulement, au moment où l’expérience est lancée, le black-out se produit, l’histoire est lancée. Pendant ce black-out, des blessés, des tués et surtout, des gens secoués par les visions qu’ils ont eues, en effet, l’humanité a vu le futur tel qu’il sera dans 21 ans. La grande difficulté est maintenant de découvrir pourquoi ce Flashforward (comprendre en gros ‘bond en avant’ si quelqu’un a une meilleure traduction, qu’il n’hésite pas) a eu lieu ? Et cette question sera le pilier des deux premières parties du livre.

  La troisième partie du livre fait un bond de 21 ans en avant pour faire l’état des lieux du monde et montrer si oui ou non les visions se sont révélées correctes (mais je ne vous en dit pas plus, je ne voudrais pas gâcher la surprise)

  Au final, j’ai vraiment apprécié l’histoire en elle-même, cependant un aspect m’a dérangé et a, au début de ma lecture, faillit me désarçonner : il y a beaucoup de discours scientifiques pour expliquer le black-out notamment mais personnellement, je n’ai rien compris, au bout d’un moment j’ai compris la cause du black-out mais même si je la mettais là, je ne saurais vous l’expliquer en détails parce que je ne l’ai comprise que dans ses grandes lignes (immenses). Bon, le problème vient peut-être aussi du fait que j’ai une phobie de tout ce qui est scientifique (maths, SVT, physique chimie…) et là, c’est un peu trop costaud pour mon cerveau… Cependant, malgré cela, je conseille ce livre à tous les amateurs du genre qui n’ont pas peur de la physique.

 


Bonne lecture !!

 

 

Repost 0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 18:27

C'est (limite) avec joie que je vous annonce que j'ai fini Betrayed, Trahie en français, le deuxième tome de la saga de La Maison de la Nuit de P.C. Cast et Kristin Cast. J'ai eu l'idée de le lire en anglais pour éventuellement me perfectionner et j'avoue qu'après 3 semaines de lecture, je suis bien contente de l'avoir terminé (je suis lecturetrolonguophobe  donc après 2 semaines c'est dur). 

Quatrième de couverture:
Alors que la mort poursuit ses anciens amis humains, Zoey réalise que ses immenses pouvoirs pourraient menacer ceux qu'elle aime…

Cela fait un mois que Zoey vit au pensionnat pour vampires de la Maison de la Nuit. Alors qu'elle commence tout juste à s'habituer à ses pouvoirs et à se sentir à sa place, l'horreur la frappe de plein fouet. D'anciens amis humains sont assassinés et tout semble accuser la Maison de la Nuit. Tandis que l'enquête avance et que les morts mystérieuses s'enchaînent, Zoey fait d'étonnantes découvertes et ne sait plus qui croire. La directrice Neferet, qui la soutient tout en lui cachant des choses inquiétantes ? Loren, le jeune tendre, mais très curieux professeur de poésie ? Aphrodite qui lui révèle sa dernière vision, alors qu'elles sont censées se détester ? Une chose est sûre, Zoey doit se méfier...

 

Mon avis:
La suite des aventures de Zoey Redbird à la Maison de la Nuit est toujours aussi addictive: j'ai dévoré ce livre!
On retrouve Zoey débordée entre la cérémonie du rituel de la pleine lune des Filles et Fils de la Nuit à organiser, ses cours, ses sentiments envers Heath son ex petit-ami, Erik son presque petit-ami et Loren le beau poète/professeur qui semble avoir un faible pour elle, quand viennent s'ajouter les disparitions de 2 de ses anciens amis humains disparaissent pour être retrouvés morts quelques jours plus tard. Ces disparitions semblent accuser la Maison de la Nuit et Zoey est résolue à mettre toute cette affaire au clair.
Tout comme pour le premier tome, ce livre tient en haleine, le style est simple, sans chichi et assez bien tourné pour qu'il y ait toujours un semblant de suspens (il y a certains moment où je me suis doutée de ce qui allait arriver mais bon). 
En plus, fait rarissime, j'ai pleuré pendant 2 à 3 chapitres à cause d'une scène émouvante mais tellement bien tournée que j'ai même dû faire une pause pour me changer les idées. Mais ce n'est pas une critique loin de là.
En bref, un livre que je conseille à tous les amateurs du genre.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv56795886.jpg

Une phrase qui m'a marquée:
Darkness does not always equate to evil, just as light does not always bring good

 

Bonne lecture !!

Repost 0
Published by JuNa - dans Bit-Lit
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 15:44

Aujourd'hui, je me lance dans un tag musical que j'ai trouvé en regardant quelques blogs. Le principe? Répondre à une série de questions en faisant défiler une playlist musicale sur Ipod, Deezer, Youtube, PC...

 

Si quelqu’un vous dit « est-ce que c’est bien? »
Au bout de mes rêves - Jean-Jacques Goldman

Mouais, il y a peu, j'ai eu la nostalgie des chansons que j'écoutais plus jeune, mais là, beaucoup moins

 

Comment vous décririez-vous?
The world we live in - The Killers

La chanson est bien mais ne répond pas vraiment à la question

 

Qu’est-ce que vous aimez chez un garçon?
All over you - The Spill Canvas

C'est pas faux ;)

 

Comment vous sentez-vous maintenant?
Les gens sont fous - Renan Luce

Moi plus particulièrement :)

 

Quel est votre but dans la vie?
Guiding Light - Muse

Je n'y avait pas pensé...

 

Que pensent vos amis de vous?
A white demon love song - The Killers

Sympa merci :D

 

Que pensent vos parents de vous?
Why does it always rain on me - Train

Je sais pas comment je dois le prendre

 

A quoi pensez-vous souvent?
Psychological recovery... 6 months - BO de Sherlock Holmes

 

Qu’est-ce que 1+1?
Au paradis - Gérald de Palmas

C'est vrai!

 

Que pensez-vous de votre meilleur(e) ami(e)?
What a catch, Donnie - Fall Out Boy

D'instinct, j'aurais pas dit ça mais bon...

 

Quelle est l’histoire de votre vie?
Une dernière chance - Calogero

J'espère que j'en aurait plus qu'une dernière...

 

Que pensez-vous lorsque vous voyez la personne que vous aimez?
What I want - Chris Daughtry

Si cette personne existait, ce serait exactement ça. Peut-être un jour...

 

Que jouera-t-on à vos funérailles?
In the shadows - The Rasmus

Ca peut le faire...

 

Quel est votre hobby?
Mr Rock and Roll - Amy MacDonalds

Plus Rock and Roll que Mr

 

Quelle est votre plus grande peur?
Poker Face - Reprise acoustique de Chris Daughtry

Là encore, la chanson ne répond pas parfaitement à la question

 

Quel est votre plus grand secret?
Nine in the afternoon - Panic at the Disco!

Ah bah si c'est ça, ça va

 

Que pensez-vous de vos amis?
Urgently needed - Julian Perretta

Ca le fait

 

Quelle est la chanson de votre vie ?
Damn you look good and I'm drunk - Cobra Starship

Pas vraiment non :s

 

Qu’est-ce qui vous décrit?
Ashtray Heart - Placebo

No comment

 

Quel titre allez-vous donner à ce billet?
Breathe me

Ca va, en plus elle est bien cette chanson :)

 

Repost 0
Published by JuNa - dans Tags
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 21:49

Je viens de lire Les Fabuleuses Aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire de Vikas Swarup dans le cadre du Challenge Bienvenue en Inde.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv50234589.jpg

Quatrième de couverture:
Ram est un jeune gamin des rues qui rêve de devenir quelqu’un. Lorsqu’il remporte la loterie du jeu « Qui veut gagner un milliard de roupies », la production le soupçonne d’escroquerie. Le jeune homme replonge dans l’histoire de sa vie, et au fil de multiples rencontres, il nous apprend que la chance sourit parfois aux plus audacieux… Ce roman poignant et généreux, Prix Grand Public du Salon du Livre de Paris en 2007, a été adapté au cinéma par Danny Boyle.

 

Mon avis:
J'ai lu ce livre longtemps après avoir vu le film mais avec certaines images en tête donc, quand j'ai remarqué que l'histoire du livre ne coïncidait pas avec ce que je me souvenais du film, cela m'a un peu perturbé. Cependant, l'histoire est tellement prenante qu'au bout de deux jours, le livre est passé du statut "à lire" au statut "lu".

Ce que j'aime dans ce livre, c'est qu'on voit que même un jeune garçon, orphelin, pauvre et peu gâté par la vie (euphémisme) peut gagner à un jeu de culture générale grâce à ses diverses expériences. Certes, il a beaucoup de chance sur le tirage des questions mais le résultat est là. Ce qui est dommage pour lui, c'est que, de par sa condition, personne ne peut croire qu'il a pu gagner sans tricher, raison pour laquelle il est arrêté et cette arrestation lance le récit car tout au long de ce dernier, il tente de se dédouaner en racontant son histoire et la façon dont il a pu répondre aux questions à son avocate. 

Le découpage des chapitres est assez intelligent car chacun traite d'une question est ce ne sont pas 1-2-3... mais les sommes que Ram atteindra en répondant correctement à chaque question.

On s'attache facilement à Ram et à son histoire touchante.

Le seul point négatif, c'est que, comme Ram peut répondre aux questions grâce à ses expériences, on se perd un peu dans sa vie et personnellement, j'ai fini par ne plus chercher à savoir l'âge qu'il avait à tel ou tel moment, ce qu'il avait déjà vécu ou pas... Je ne le savais que quand c'était indiqué car il raconte des choses qui des fois n'ont pas forcément de rapport direct avec la question qui ne vient qu'à la fin des chapitres, comme une conclusion à ces derniers. 

Malgré ce seul point négatif qui m'a juste empêché d'appréhender la chronologie du récit, j'ai tout de même pris un grand plaisir à lire ce livre, qui reste très touchant même sans chronologie, ce n'est juste pas la même façon de lire le récit. 

 

Bonne soirée (journée) à tous, en cas de question(s), comme d'habitude, n'hésitez pas à les poser en commentaire.    

49861986 p

Repost 0
Published by JuNa - dans Contemporaine
commenter cet article

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg