Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:47

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv70750320.jpgQuatrième de couverture (non traduite mais résumée dans la chronique):

Nin had never liked Wednesdays, but this one took the biscuit. On this Wednesday she woke up to find that it was raining buckets and that her brother had ceased to exist. Ninevah realises she is the only person to remember Toby because whoever took him is about to make her disappear too. Enter Skerridge the Bogeyman, who steals kids for Mr. Strood. With his spindle, he draws all memories of Nin out of her mother's head. Nin escapes to the Drift, the world that her new friend Jonas and Mr. Strood inhabit. But the Drift is filled with the fabulous and the dreadful; tombfolk, mudmen, and the spirits of the seven sorcerers who once ruled the land. What is the secret of the Seven Sorcerers, and will Nin and Toby escape their fate at the House of Strood?

 

 

 

Mon avis:

J'ai eu un peu de mal à lire ce livre, tout d'abord, il est en anglais et donc, un peu difficile à comprendre par moments, ensuite, j'ai eu un autre problème: comme c'est en anglais, j'ai mis un moment à le lire (plus d'un mois), or, je déteste prendre du temps pour lire un livre (ma nature d'impatiente peut-être), généralement, au bout de 15 jours grand max, j'en ai marre, j'ai moins envie de lire parce que je trouve que ça n'avance pas (ce qui en y pensant est d'une logique affolante) et j'ai envie d'arrêter. De ce cas, je lis un autre livre rapide pour recommencer à avoir l'impression de recommencer à avancer, et ensuite, normalement, ça va mieux. Or là, troisième problème: je l'ai lu pendant une période où je n'avais pas forcément le temps de lire. Tout ça pour dire qu'au final, j'ai mis du temps à le lire, à certains moments de la lecture j'ai pataugé (j'avoue même que je n'ai pas compris tout le livre du premier mot au dernier), et j'ai failli me décourager un certain nombre de fois; mais j'ai quand même fini le livre, et je ne le regrette pas.

 

Au début, je suis tout de suite entrée dans l'intrigue, même si la part "importante" du récit, du moins, celle qui est vraiment intéressante se situe à la fin du livre, dans la maison de Strood. Nin se réveille un mercredi (jour qu'elle déteste) pluvieux (bonjour tout le monde!) et se rend compte que son frère Toby a disparu sans laissé de trace, pire, personne ne semble se souvenir de lui et toutes ses affaires ont disparu! (comment passer une bonne journée en 3 leçons) Nin, qui pressent que la même chose va lui arriver, qu'elle a peut-être gardé la mémoire par erreur ou parce qu'elle allait subir le même sort (et donc, ça ne sert à rien de s'embêter) se prépare à tout. Pendant ce temps, un bogeyman (Fabuleux au service d'un fou furieux du nom de Strood dont on reparle plus tard), Skerridge, observe Nin, c'est lui qui a enlevé son frère et compte bien lui faire la même chose. Au moment où il passe à l'action, Nin est prête et parvient à s'échapper, grâce à l'aide involontaire de sa mère qui pense à une intrusion. Suite à cette fuite, Nin rencontre Jonas, jeune garçon enlevé quelques années plus tôt et qui, lui aussi, avait réussi à s'échapper. Ensemble, ils vont tout tenter pour retrouver Toby et les perles de mémoire qui permettraient à Nin et à son frère de revenir à leur ancienne vie. Dans cette quête, ils trouveront des aides précieuses, vivront des aventures extraordinaires dans un monde mystérieux et Nin, grâce à une chance qui tient du miracle, entrera dans la légende.

 

Quand j'ai vu cette LC (Lecture Commune), j'ai tout de suite voulu lire le livre et je me suis dit que c'était l'occasion de lire un peu en anglais, langue que j'affectionne; le fait d'avoir une date était idéal, il allait m'obliger à me lancer réellement (pas lire une page par jour pendant un an). Bon, j'avoue, je suis en retard sur la date des chroniques qui était le 15 février, mais le livre était lu avant, donc, quelque part, pari réussi.

 

Parlons un peu des personnages, dès la première ligne, on rencontre Nin, une petite fille d'une dizaine d'années qui m'a été sympathique dès le début (mais la disparition de son frère y est peut-être pour beaucoup), par contre, il y a un truc chez elle qui m'a énervée au plus haut point : elle a une chance de cocue, non mais c'est dingue! elle réussit à créer un Fabuleux sans avoir de pouvoir (déjà créer un Fabuleux avec des pouvoirs c'est galère mais sans pouvoir, elle est la seule à le faire), en plus, elle échappe un certain nombre de fois à Skerridge de façon miraculeuse (la première, c'est sa mère qui sans s'en rendre compte marche sur le sac du bogeyman, c'est vous dire), limite, elle serait en plein milieu du désert et aurait besoin d'eau et paf elle trouverait une cascade!!
Ensuite, Jonas, un jeune garçon qui a réussi à échapper aux Bogeymen et erre depuis lors, dans le Drift. Il est assez mystérieux, mais attachant j'ai trouvé.
Les Sept Sorciers, on en croise certains, mais la plupart ne sont rencontrés que dans leurs histoires. J'ai trouvé intéressant de savoir ce qui leur été arrivé au moment de la grande peste. Par contre, on reste un peu sur notre faim, n'ayant pas eu l'histoire de tous les sorciers à la fin du livre.
Skerridge, un bogeyman, il suit Nin partout, attendant un moment où elle serait seule pour pouvoir l'enlever. Il m'a bien fait rire, même si, à cause de sa façon de parler, j'ai peut-être pas tout compris. En tout cas, il est certainnement le meilleur personnage du livre, ni super gentil, ni super méchant, juste Skerridge.
Mr Strood, le dernier personnage que je présenterais, sinon, ça va être de trop, lui, d'après ce que j'ai compris, est le maître des bogeymen, il est immortel et a un monstre qui mange des Quicks (humains comme vous et moi, sans pouvoir donc), et c'est pour cela que les bogeymen kidnappent des enfants dans notre monde. Accessoirement, c'est aussi un grand malade qui fait des expériences bizarres pour tenter de coupler deux créatures vivantes pour n'en faire qu'une (mais sinon tout va bien, il n'est pas fou).

 

En gros, j'ai adoré ce livre et d'ici à la fin de l'année, j'aurais lu le tome 2, cependant, un point m'a un peu chiffonnée (ou alors, c'est moi qui ai mal compris): à certains moments, j'ai eu du mal à déterminer si Nin et Jonas étaient dans notre monde ou dans le Drift, j'ai trouvé que les limites n'étaient pas claires, mais l'humour et la fin permettent d'oublier un peu ce point. A part ça, j'ai tout aimé, point bonus pour la magnifique couverture.

 

 

Ma note: 9/10

 

Lu en LC avec Flo_Boss, Lalou, Miss Spooky Muffin, Nathalie, Sabaha et Sita

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Fantasy
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 18:43

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv12374663.jpgQuatrième de couverture:

Camille, 20 ans, fils du célèbre photographe Lucas Razzi
se retrouve propulsé malgré lui dans le monde particulier de la Pub.
Un univers qu‘ a priori il n’aime guère…
Au même titre qu’il abhorre son divorcé de père qui en fait partie.

Mais lorsque celui-ci est roulé dans la boue par ses associés,
leur hypocrisie et leur manque de scrupule lui reviennent
en pleine figure.

En mettant le doigt sur une incroyable «Ferme de People d’élevage»,
laquelle fabrique des célébrités à la demande impliquant
les patrons de Lucas, Camille pourrait bien détenir le scoop
qui vengerason père.

 

 

Mon avis:

Tout d'abord, je souhaite remercier Babelio et les Editions du Rocher qui m'ont permis de faire cette découverte grâce à l'Opération Masse Critique.

 

Dans ce livre, ce qui frappe d'abord, c'est le ton sarcastique utilisé dans le récit, l'auteur montre qu'il n'aime pas les people et tout ce qui les entoure, et il le fait d'un ton mordant.
L'histoire en elle-même est sympa, Camille est embauché comme stagiaire dans une grande agence de publicité, il participe à ce titre à l'organisation de festivals, lancements de magasins... Son père, Lucas Razzi est photographe people, un jour, se retrouve dans la panade à cause de ses associés qui veulent le faire blacklister (en gros); à ce moment-là, Camille, avec l'aide d'un ami journaliste, va chercher à venger son père par tous les moyens et finit par trouver une ferme d'élevage people où sont créés les futurs people, dans tous les domaines de la « peopolitude » (je viens d'inventer ce mot). De festival en remise de césars, Camille et son ami vont donc planifier la mise au ban des associés de Lucas et des patrons de Camille, qui font partie de la combine. La narration mêle l'humour acerbe avec un soupson de suspense et d'action (juste un soupson, n'en cherchez pas plus).

 

En conclusion, je dirais juste que sans être transcendant, ce livre tient la route et permet de passer un bon moment où on oublie un peu que les people ne sont pas seulement beaux, riches, intelligents, mais qu'ils jouent aussi beaucoup de l'image donnée par les médias, et qu'ils ne sont pas non plus des dieux.

 

Ma note: 7/10

Babelio.gif

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Contemporaine
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:07

toggle log

Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?
 Que lirais-je la semaine qui vient ?
Lu:
Le médecin volant
de Molière

En cours:
Seven sorcerers
de Caro King
Mon Papa Razzi de Lionel Chouchon

A venir:
Femmes de dictateur
de Diane Ducret 

A lundi prochain!
Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 08:00

Aujourd'hui, nouvelle chanson, "If today was your last day" de Nickelback.

Je passais en boucle cette chanson avant (disons, il y a & an grand max), puis je l'ai un peu laissée de côté (trop écoutée?). Mais dernièrement, je l'ai réentendue et ma monomaniquerie est revenue, si bien que maintenant, si je ne l'écoute pas une bonne cinquantaine de fois dans la journée, c'et que je suis malade  

Je trouve que les paroles sont magnifiques et leur message est bien aussi : si aujourd'hui était ton dernier jour sur cette terre qu'est-ce que tu ferais? Car oui, comme il est dit au tout début de la chanson, la vie est un cadeau et tout peut s'arrêter du jour au lendemain, on en a assez eu la preuve, aussi, cette chanson sera pour moi le moment de vous interroger: Que feriez-vous si vous saviez que vous n'aviez plus qu'un jour à vivre?

 

Bref, une chanson magnifique chantée par un chanteur à la voix magnifique. A consommer sans modération aucune!!

 

 

My best friend gave me the best advice 
He said each day's a gift and not a given right 
Leave no stone unturned, leave your fears behind 
And try to take the path less traveled by 
That first step you take is the longest stride 

If today was your last day 
and tomorrow was too late 
Could you say goodbye to yesterday? 
Would you live each moment like your last? 
Leave old pictures in the past 
Donate every dime you have? 
If today was your last day 

Against the grain should be a way of life 
What's worth the prize is always worth the fight 
Every second counts 'cause there's no second try 
So live like you'll never live it twice 
Don't take the free ride in your own life 

If today was your last day 
and tomorrow was too late 
Could you say goodbye to yesterday? 
Would you live each moment like your last? 
Leave old pictures in the past 
Donate every dime you have? 
Would you call old friends you never see? 
Reminisce of memories 
Would you forgive your enemies? 
Would you find that one you're dreamin' of? 
Swear up and down to God above 
That you finally fall in love 
If today was your last day 

If today was your last day 
Would you make your mark by mending a broken heart? 
You know it's never too late to shoot for the stars 
Regardless of who you are 
So do whatever it takes 
'Cause you can't rewind a moment in this life 
Let nothin' stand in your way 
Cause the hands of time are never on your side 

If today was your last day 
and tomorrow was too late 
Could you say goodbye to yesterday? 

Would you live each moment like your last? 
Leave old pictures in the past 
Donate every dime you have? 
Would you call old friends you never see? 
Reminisce of memories 
Would you forgive your enemies? 
Would you find that one you're dreamin' of? 
Swear up and down to God above 
That you finally fall in love 
If today was your last day

Paroles Mania

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:41

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv55447949.jpgQuatrième de couverture:

Parce que le public de 1666 ne comprend pas Le Misanthrope, Molière doit lui adjoindre une comédie - un chefs-d'œuvre de plus - dont la verve et la finesse nous enchantent encore. Le sujet du Médecin malgré lui vient d'un conte du lointain Moyen Âge. Une femme se venge de son ivrogne de mari en prétendant qu'il est médecin, ce qu'il n'avoue que sous les coups de bâton. Ce mauvais mari contraint de guérir une fausse muette, c'est Sganarelle. Non plus le Sganarelle ridicule des premières farces, mais un paysan rusé, un peu instruit et beau parleur, effronté comme pas un. Sa lâcheté, sa paresse, sa paillardise : on lui pardonne tout. Il est si pittoresque et si drôle ! Lire Molière, c'est rire avec le plus illustre et le plus aimé des génies français.

 

Mon avis:
Mon premier avis théâtre arrive avec une pièce célèbre, mais qui, selon moi, n'est pas la meilleure de ce grand auteur qu'était Molière, non pas que j'ai lu toutes ses autres oeuvres, mais celle que j'ai déjà lu m'avait semblé meilleure, même si ce n'est que mon humble avis.

Dans cette pièce, Géronte veut marier sa fille Lucinde à un homme qu'elle n'aime pas et cette dernière aimant Léandre, va se réfugier dans le silence, au grand désarroi de son père qui ne peut la marier muette. Ayant fait venir tous les médecins possibles qui n'ont pu l'aider, il est au bord du désespoir. De l'autre côté, Martine, battue par son mari Sganarelle et qui pour se venger de ce dernier, va faire croire à Lucas et Valère, serviteurs de Géronte, que son mari est un fabuleux médecin, qu'il peut tout guérir en un tourne-main.


Voilà tous les ingrédients de cette farce qui certes m'a fait sourire, mais ne m'a pas fait franchement rire, disons donc que je n'ai pas le même humour que les contemporains de Molière. Mais bon, la pièce se lit vite de façon agréable, donc ça passe.

C'est une pièce relativement légère selon moi, mais sympa, et le fait qu'elle soit légère ne m'a pas du tout dérangée, au contraire.
Certaines répliques m'ont fait rire, notamment quand Sganarelle s'essaie au latin, ce qui peut donner un résultat assez inattendu (même si je n'ai que de maigres connaissances de latin).

 

En bref, une chronique courte pour une pièce courte, mais néanmoins sympathique...

 

Ma note: 6/10

 image

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Théâtre
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 15:16

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv60314688.jpgQuatrième de couverture:

Butch O'Neal est un battant de nature. Il a eu la vie dure, c'est un ancien flic et il est le seul humain autorisé à rester dans le cercle très fermé de la confrérie. Et pourtant il veut s'enfoncer encore plus dans le monde des vampires et s'engager dans la guerre contre les Eradiqueurs. Il n'a rien à perdre. Son cœur appartient à une vampire femelle, une aristocrate de toute beauté qui est largement hors de sa portée. S'il ne peut l'avoir elle, au moins il peut se battre au côté de ses frères...

 

 

 

Mon avis:

Nouveau tome des aventures des frères de la Confrérie de la Dague Noire, combattants vampires, protecteurs de leur race face aux éradiqueurs, leurs ennemis mortels (c'est le cas de le dire!). Dans ce tome, on suit Butch, l'humain qui, au premier tome, était devenu leur ami et qui habite avec eux.

Au début de la lecture, j'avoue, j'ai eu peur, parce que dans les tomes précédents, Butch est très peu présent (enfin, ce dont je me souviens), à part dans le premier tome. Ma première question a été « Mais qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire pendant environ 520 pages?? » Eh bien la réponse est très simple: pas mal de choses et surtout, rendre ces 520 pages environ totalement géniales!!

Non non, ce n'est pas une blague, un humain peu se retrouver dans le monde des vampires et ne pas finir en soupe! En même temps, c'est assez facile pour Butch qui se retrouve chez des vampires qui ne boivent quasiment pas de sang humain... Plus sérieusement et là, attention au spoiler car je n'ai pas le choix, on a lu dans les tomes précédents (je ne sais plus lequel) que Butch était tombé amoureux de Marissa, une vampire, soeur du médecin des vampires. Amour partagé et qui va, dans ce tome, se développer énormément (fin du spoiler).

Donc concernant la perte de rythme dont j'avais peur, ça s'est vite réglé car en fait, le fait que Butch soit humain rend le récit encore plus palpitant car il lui arrive beaucoup plus de choses pour notre plus grand bonheur. Au début du roman, il est enlevé par les éradiqueurs, quelque part, c'est logique que ce soit lui, il n'est pas aussi puissant que les frères, donc déjà là, tatatan... rebondissement! Il rencontre l'Oméga, le chef des éradiqueurs, grand malade dans l'âme et dont nous avons pour seule description que celle faite par Butch entre deux tortures : il n'est qu'obscurité (c'est un résumé). L'Oméga lui fait quelque chose mais, trop facile, on sait ce qu'il lui fait, mais sans aucune explication, dans quel but? Butch va-t-il devenir un éradiqueur? Va-t-il mourir? Tant de questions qui sont posées à ce moment, d'ailleurs, il doit y en avoir d'autres, j'ai pas tout noté.
La question de savoir si Butch va mourir se règle vite, non, il est sauvé par Viszs, son meilleur ami et colocataire.
Emmené à la clinique de Havers, le frère de Marissa, il y est soigné, en compagnie de Marissa qui (comme une babache) est rentrée dans la chambre sans protection et donc risquait d'être contaminée et de contaminer les autres en dehors, donc punie, elle a dû rester dans la chambre. Quiproquo avec Butch au moment de son réveil car il l'aime et ne veut pas la mettre en danger donc lui demande de sortir, Marissa prenant cette demande comme si Butch ne voulait pas la voir du tout, la haïssant (ou presque). Déjà à ce moment, on peut se dire que la relation entre Butch et Marissa va être compliquée, et on n'a pas tort, car ils vont, pendant les trois quart du livre jouer à fuis-moi je te suis, suis-moi e te fuis, ce qui est limite énervant quand on sait qu'ils s'aiment tous les deux, on aurait presque envie de leur coller des baffes et de leur dire « Réveille-toi il/elle t'aime et veut être avec toi ».

Et puis Marissa, mais qu'elle m'énerve!! Je sais pas pourquoi mais elle me saoûle! Il n'y a que vers la fin, quand elle se rend enfin compte que le monde peut être cruel et qu'elle devrait se débrouiller un peu toute seule que ça va mieux mais sans être tout à fait ça. Enfin, bon, c'est le seul point négatif sur tout un livre donc c'est pas énorme, et il y a tellement de positif qu'on pourrait l'oublier.

Sinon, le côté sexuel est aussi présent comme dans les tomes précédents, mais moins que dans les deux premiers tomes et on commence à avoir l'habitude, donc ça ne choque plus tant que ça (et franchement Butch n'a rien à envier aux Frères!! )

Enfin voilà, un avis qui en dit long sur ce que j'ai pensé de ce livre, dévoré en l'espace de 2 jours à peine et qui monte en puissance par rapport aux autres, ça promet sur la suite que j'attend avec impatience (ma grande amie).

Vivement la sortie du tome 5 le 18 février!!



Ma note: 9,5/10

Ce livre a été lu en LC avec Basset, Mariiine, Azilis, Azilys, Bladelor

Bonne lecture!

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 16:48

Revoici C'est Lundi! Que lisez-vous?, chronique abandonnée depuis quelques temps par manque de temps ou de mémoire. 

toggle log
 

Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?
 Que lirais-je la semaine qui vient ?
Lu:
La Confrérie de la Dague Noire T.4 de J.R. Ward

En cours:
Seven Sorcerers de Caro King (en VO s'il vous plaît!!)
Le médecin malgré lui de Molière (que je commence tout juste et qui dans une heure sera fini je pense)

A venir:
Les éveilleurs T.2 de Pauline Alphen (si Seven Sorcerers est fini ce dont je doute fort)
A la semaine prochaine !
Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 16:23

Une chanson que j'ai toujours adoré depuis que je la connais, mais cette version est juste magnifique.

You with the sad eyes
Don't be discouraged
Oh, I realize
It's hard to take courage
In a world full of people
You can lose sight of it all
And darkness still inside you
Make you feel so small

But I see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors,
True colors, are beautiful,
Like a rainbow.

(Ah ah ah...)

Show me a smile then,
Don't be unhappy,
Can't remember when I last saw you laughing
If this world makes you crazy
And you've taken all you can bear
You call me up
Because you know I'll be there

And I see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors,
True colors, are beautiful,
Like a rainbow

Ah ah ah ah...

Spoken: Can't remember when I last saw you laughing

If this world makes you crazy
You've taken all you can bear
You call me up (Call me up! )
Because you know I'll be there (Know I'll be there)

And I'll see your true colors
Shining through (I see them shining through! )
I see your true colors
And that's why I love you (That's why I love you! )
So don't be afraid (Afraid) to let them show
Your true colors, true colors
I see your true colors shining through (Yeah! )
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid (Afraid) to let them show
Your true colors
True colors, true colors
True colors, are beautiful,
Like a rainbow

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 16:13

Nouvelle section dans mon coin, "Un peu de musique dans les oreilles, un peu de baume au coeur". Dans cette section musicale, je vous présenterais des chansons que j'adore pour une raison ou pour une autre, de la plus ridicule à la plus importante. Dites-moi en commentaire de chaque chanson ce que vous en pensez, si vous l'auriez mise dans une telle section ou non... Tout ce que vous avez envie de dire par rapport à la chanson...

http://blogs.mollat.com/litterature/files/partition.jpg

 

 

Bonne écoute!!

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:30

Ca y est, nous sommes en 2011, et en tête de liste de mes bonnes résolutions de l'année: faire baisser le nombre de livres que contient ma PAL, parce qu'après comptage, c'est vraiment effrayant (et pour ça, je dis merci Livraddict et toutes ses tentations ). Pour m'aider dans cette résolution (pas à la base, mais ça va m'aider), Namira a organisé pour la deuxième fois, un challenge "Ta PAL est grosse"  (lien vers le topic du décompte sur Livraddict) qui va durer toute l'année ou presque (la fin des comptes au 12 décembre si ma mémoire est bonne)

Qu'est-ce que c'est encore que ce challenge?? Tout simplement un challenge dont le but est avant tout de s'amuser et de faire découvrir aux Livraddictiens des superbes livres, mais aussi accessoirement, de faire baisser notre PAL (paradoxe avec le but précédent) grâce à un système de points : -1 pour chaque livre lu et +1 pour chaque livre ajouté à la PAL en cours de route, vous l'aurez donc compris, le but est d'avoir le maximum de points possibles, en négatif!!

Voilà voilà!!

Donc là tout de suite, je n'ai pas encore donné le nombre exact de livres dans ma PAL et il faut le donner aujourd'hui, j'ai compté hier, j'étais à 124 livres, mais un arrivage massif aujourd'hui va m'obliger à faire grossir ce nombre qui mine de rien, n'est pas ridicule... Quand j'ai tout compté, je vous met le nombre exact ici même, à la suite de l'article, et je pense que je ferais des bilans de temps en temps pour vous dire comment ça avance.

http://i60.servimg.com/u/f60/11/90/90/16/challe10.jpg

Au 1er janvier 2011, ma PAL est de 167 livres...

 

A plus tard!!

Repost 0

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg