Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:52

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Editions Pocket Jeunesse, 2011
416 pages
18,15€

Dernier tome de cette trilogie que j’affectionne particulièrement, et dès le début, on sent qu’il n’y aura aucune suite, que ce tome va clore l’histoire de façon magistrale.

Ici, point d’arène, mais une révolte en marche, menée depuis le District 13.

J’ai adoré ce tome, plus intense que les deux précédents et dans lequel, plus que jamais, on vit avec les personnages. J’ai également pleuré à plusieurs reprises au cours de ma lecture, preuve de l’attachement à l’histoire.

Comme pour tous les derniers tomes des trilogies/sagas que j’adore, j’ai eu un pincement au coeur à la fin, regrettant qu’il n’y ait pas de suite. Cependant je ne me suis pas sentie lésée du tout, l’histoire de Katniss étant conclue, ce n’est pas une queue de poisson finale.

En conclusion, une magnifique trilogie qui se finit en beauté.

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:51

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47446778.jpgEditions Pocket Jeunesse, 2010
399 pages
18,15€

 

J’avais aimé le premier tome, j’ai adoré ce deuxième volet des aventures de Katniss Everdeen, la fille du feu du District 12 de Panem.

Dans ce tome, plus d’action, une arène qui, à l‘imaginer, semble juste démentielle (j’attends d’ailleurs de la voir dans l’adaptation ciné), des intrigues du début à la fin… Bref, j’ai trouvé ce tome mieux que le premier, surtout que là, on connaît déjà l’univers de Katniss, on se replonge donc directement dans son monde, dès la première ligne.

Le Capitole qui n’est pas ravi du coup d’éclat de Katniss à la fin des Hunger Games, compte sur la fille du feu pour calmer les districts au bord de la révolte lors de sa tournée de la Victoire avec Peeta. Le Président Snow a même lancé une menace à la jeune fille, mais que compte-t-il faire si ses désirs ne sont pas exaucés ? Que réserve l’édition de l’Expiation des Hunger Games à l’oiseau moqueur ? Je vous laisse le découvrir car je ne serai pas celle qui vous gâchera le plaisir de cette lecture, aussi, malgré l’envie de vous en dire beaucoup plus, je vais m’arrêter là, de peur que mon clavier ne vous en révèle trop sur ce tome énormissime.

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:50

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv24868859.jpg24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé…
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

Editions Pocket Jeunesse
382 pages
18,15€

« J’ignore pourquoi, mais je tiens beaucoup à ce qu’il s’agisse de ma lune – celle que j’observe dans la forêt qui borde le district Douze. Cela me donnerait quelque chose à quoi me raccrocher dans ce monde surréaliste de l’arène, où l’authenticité de chaque détail est constamment remise en cause. »

Ce premier tome est un véritable coup de coeur. L’action est quasi constante, il y a peu de passages superflus. L’héroïne, Katniss, est très attachante et Peeta est super touchant, même si j’ai eu peur à certains moments qu’il ne trahisse celle qu’il aime.

De la première à la dernière page, on est au coeur de l’histoire, on apprend les principales informations sur ce monde de Panem, et son fonctionnement. On découvre avec horreur ce que sont les Hunger Games et on se rend compte de l’inhumanité du gouvernement qui est prêt à tout, même à laisser des jeunes s’entre-tuer pour garder le contrôle du pays.

On tremble, on pleure, on sourit aussi de temps en temps avec les personnages et pour les personnages. En bref, un coup de coeur pour le début d’une trilogie qui promet beaucoup à ses lecteurs.

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 12:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv9121572.jpgEtre un demi-dieu, ça peut être mortel... Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d'avoir dérobé l'éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s'innocenter et découvrir l'identité du dieu qui l'a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.


Editions Albin Michel (Wiz), 2006

425 pages

13,70€


Un roman que je voulais lire depuis que j'ai vu le film il y a quelques années. Je voulais voir si c'était fidèle, ma conclusion, c'est que, comme pour toutes les adaptations, le film est moins bien que le livre. 

 

Passionnée depuis toujours par la mythologie grecque, ses dieux et ses héros, c'est avec plaisir que j'ai abordé l'histoire de Percy Jackson, fils de ******* (vous ne croyez pas que je vais vous le dire non?). 

 

Certes, c'est un roman jeunesse, certes il se passe de nos jours, mais, on apprend ou on revoit (barrer la mention inutile) pleins de références aux mythes grecs comme le Minotaure, les Harpies, Méduse... Tous ces mythes sont revisités de façon intelligentes et s'intègrent bien dans l'histoire de cette quête pour retrouver l'éclair de Zeus. 


En plus de la mythologie, il y a de l'humour qui ne vole pas forcément haut, ne fait pas mourir de rire, mais fait sourire et rend le livre agréable à lire.

 

Bonne lecture!


Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:52

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29467828.jpgLinnea a quinze ans, plein de complexes et pas mal de questions qui lui trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c’était Pia, sa meilleure amie, son amie pour la vie… enfin, pour cent vingt jours, “sans compter les week-ends”, Linnea a fait le calcul une fois. Depuis que Pia est morte.

Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de l’amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles rêvent, de son père qu’elle voit deux fois par an, de sa mère qui vit avec son nouveau conjoint une relation tumultueuse. Et de Dieu. Qu’est-ce que ça signifie “croire en Dieu” ? Car ce n’est pas exactement la même chose que le père Noël. Une chose est sûre, ce n’est pas la peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré. Seulement voilà, Pia n’est plus là. Alors Linnea se souvient, puisque, comme dit son excentrique grand-mère, “pour pouvoir oublier quelque chose, il faut d’abord bien s’en souvenir”.

 


Editions Babel, 2011

6,50€

136 pages


Que dire? Tout d'abord que ce livre m'a été gentiment offert par Moutmoutyoda dans le cadre du Swap de Noël. Je l'avais déjà remarqué et le voir dans le colis m'a fait beaucoup plaisir (tout comme le reste je précise!). Donc merci beaucoup Moutmoutyoda pour ce livre.

Donc, commençons par le début, j'avoue que j'ai eu un peu de mal dans les premières pages pour accrocher au style de l'auteure, mais au fur et à mesure, je me suis prise au jeu et ça ne m'a plus dérangée.

Pendant tout le livre, on passe de Linnea seule qui se souvient de son amitié avec Pia, qui regrette son amie et se pose des questions à ces flashbacks ce qui est sympa. Cependant, j'ai passé un bon moment à me demander ce qui avait pu arriver à Pia, et les indices ne m'ont pas beaucoup aidée puisqu'ils permettent de formuler plusieurs hypothèses totalement différentes, donc bon. Mais en fait, paradoxalement, c'est bien de n'apprendre qu'à la fin ce qui lui est arrivé, plutôt que de savoir dès le début, comme ça, justement, on se creuse un peu la cervelle pour savoir, sinon, ce serait trop facile et ça nuirait au livre.

En gros, j'ai aimé, mais sans trouver ça génialissime non plus. Disons que ça a passé le temps quoi. Mais qui sait, peut-être qu'un jour je lirais la suite?

 

Bonne lecture!




Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 20:44

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv51920344.jpgLa fille de Robin des Bois sort de l'ombre... Diane de Loxley est une adolescente belle et farouche, au caractère trempé comme l'acier. Rien d'étonnant quand on est la fille de Robin des Bois. Mais il est difficile d'être l'héritière d'une légende. Diane veut de l'action, Londres va la lui fournir. La cité tentaculaire, pleine de bruits et de fureurs, est contrôlée par de ténébreux démons. Afin de les combattre, la fille de Robin devra s'associer avec le séduisant et mystérieux prince des mendiants, et rassembler les anciens compagnons de Sherwood. Sans compter un allié inattendu, l'ennemi intime de son père, le terrible shérif de Nottingham.

 

Editions Mango, 2010
360 pages
17 €

 

Ce livre de Jérôme Noirez est, il faut l’avouer, une jolie découverte. En effet, l’histoire de Diane de Loxley, fille du célèbre Robin de Loxley aka Robin des Bois, est très prenante. On suit ses aventures dans un Londres sombre avec l’envie constante d’en savoir plus.


L’histoire se déroule dans la ville de Londres, une ville gouvernée par des démons et cachant bien des mystères aussi bien positifs pour Diane que totalement négatifs.


Diane, justement, est une jeune fille n’ayant pas la langue dans la poche, elle est un peu orgueilleuse au début, mais révèle un grand cœur au fil des pages.
Son père Robin, quant à lui, est atteint par un mal très particulier qui va donner du fil à retordre à sa fille. Seul l’amour de cette dernière pourra le sauver.
Les anciens compagnons de Robin sont également de la partie pour sauver leur ami et la ville de Londres, ainsi qu’une aide inattendue d’un ancien ennemi.


Le vocabulaire est assez simple et la narration est linéaire, ce qui permet une lecture aisée. De plus, le lecteur est pris dans le flot de l’histoire et vibre avec les personnages. Il a la sensation d’être un personnage observateur inclus dans le livre.


En conclusion, un livre à lire à mettre entre toutes les mains férues de livres de jeunesse.

 

Ma note: 8/10

Bonne lecture!

 

 

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv51613503.jpgQuatrième de couverture:

Je suis en train de descendre l'escalier du lycée et la seconde d'après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s'effacent et à mon réveil à l'hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les draps fraîchement lavés, laissés à sécher au soleil. Évidemment je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j'étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même.

Qui es-tu vraiment, Naomi Porter ?

 

 

Mon avis:

Il y a un moment que Meurianne m'a prêté ce livre, d'ailleurs, j'en profite pour la remercier et lui dire que c'est quand elle veut pour le récupérer :)

 

Que dire de ce livre? J'avoue que j'en sors mitigée de façon plutôt positive, mais mitigée tout de même. Je vais essayer de dépatouiller mes sentiments à propos de ce livre de façon claire et intelligible pour que vous puissiez comprendre.

Pour être claire, disons que si le livre s'arrêtait à sa deuxième partie, la note aurait été extrêmement basse, j'avoue même que j'ai failli arrêter ma lecture si ce n'était que je n'arrête jamais une lecture en cours, par respect du travail de l'auteur, sado-masochisme ou juste par curiosité (rayer la mention inutile).

 

Dès le début, Naomi, le personnage principal, m'a énervée au plus haut point à toujours répéter qu'elle avait été adoptée. Au bout de deux ou trois fois, on a compris, alors toutes les petites répétitions de ce fait par elle ou son entourage sont de trop, vraiment. J'ai pas réussi à avoir pitié d'elle à cause de ça.

A l'inverse, j'ai eu de la peine pour Will, le meilleur ami de Naomi. Il voit sa meilleure amie changer, s'éloigner de ses anciens rêves et de lui. Dès le début, je l'ai trouvé très sympathique et c'est notamment ce qui m'a aidée à me motiver à finir le livre.

 

Donc voilà, pendant la première partie (celle qui ne m'a pas plus, donc environ les deux premières parties du livre), j'ai trouvé Naomi chiante au possible, mais à la fin, enfin, elle m'a semblé plus humaine.

 

L'histoire n'a jamais vraiment décollé, mais bon, au final, et grâce à la dernière partie, on sauve les meubles et on se dit qu'on a peut-être pas pris deux semaines à lire ce livre pour rien.

 

 

Ma note: 6/10 (merci la dernière partie!!)

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 19:13

Quatrième de couverture:
J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... " S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! "
- Hein!
- Dessine-moi un mouton...
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

 

 

Mon avis :


J’avais lu cette nouvelle en CM2 et quand j’ai vu qu’une LC était organisée par Véro, je n’ai pas attendu longtemps avant de m’inscrire, car c’est un des livres qui m’ont fait aimer la lecture.

 

En commençant le livre, on est tout d’abord frappé par un point : on a l’impression qu’il s’agit d’une histoire vraie tout en sachant que ce n’est qu’une histoire. Je m’explique : quand on sait que Antoine de St Exupéry était pilote d’avion et qu’on voit que le narrateur l’est également, on peut être amené à penser qu’il y a ne serait-ce qu’une part d’autobiographie de ce livre. Bon je vous le concède, un Prince venu des étoiles, c’est difficile à croire, mais on peut se dire que ce n’est pas qu’une simple histoire comme celles que l’on raconte le soir aux enfants, en effet, il peut s’agir d’un rêve de l’auteur, dans lequel il est acteur… Je m’égare, et en disant cela, je cherche peut-être à donner à tout le monde des rêves hollywoodiens comme peuvent l’être les miens, mais en refermant ce livre, c’est ce que j’ai pensé.

 

Le Petit Prince est le récit du voyage d’un petit Prince, qui, pour échapper un peu au joug de sa rose, fleur qui se dit unique dans l’univers et qui fait accomplir au petit garçon ses quatre volontés, va partir vers d’autres planètes, il va rencontrer un personnage par planète, généralement à peine assez grande pour le personnage en question sauf la planète du géographe et la Terre, qui elle, est beaucoup trop grande. Tous les personnages sont des adultes et vont, au fur et à mesure de son voyage, convaincre le Prince que les adultes ne sont pas intéressants, qu’ils sont trop sérieux et du coup, passent à côté de leur vie. A la fin de son voyage, il arrive sur Terre, et après quelques temps et quelques découvertes, rencontre le narrateur et lui raconte son voyage. C’est donc un récit dans le récit, même si c’est le narrateur qui nous relate les propos du Prince. De plus, les dessins qui ponctuent le récit sont très jolis.

 

Même si le récit est court, il est empreint de beauté, avec de jolies morales qui pourraient servir à plus d’une personne. Je n’ai donc pas regretté de relire ce livre, au contraire, si aujourd’hui j’avais perdu le goût de la lecture, je l’aurais encore une fois retrouvé grâce à lui, rien que pour lire des livres au moins aussi beaux sinon plus.

 

Pour une fois, quelques citations :
La phrase très connue : « Dessine-moi un mouton », rien que parce qu’elle est le point de départ du récit du voyage.
Une phrase du renard : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux », parce qu’elle est magnifique.

 

 

Ma note :

8,5/10

En LC avec : Sollyne, Stellade, Lynnae, Scor13, Sunflo, Lisalor, Bookine, Cacahuète et sa Puce , Snow, Isa1977, Olya, Sofiaportos, Luthien, Pikachu et l'organisatrice de la LC herself : Véro

image

Bonne Lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 16:47

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv74597350.jpgQuatrième de couverture:

Les Vampires vous fascinent ?
N'hésitez plus, laisser vous tenter !

Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle tombe sous le charme ravageur d'Ebouard, un geek hypersexy. En plus c'est sûr, c'est un vampire : il ne mange pas ses frites à la cantine et la neige... fond sur lui.
Mais comment, oh oui, comment faire pour le convaincre de la mordre et faire d'elle sont amour éternel ?

De la rrrromance, du danger, des parents complètement largués, un brin d'hystérie, une soirée "vampires", tous les ingrédients sont réunis pour une histoire d'amour encore plus incroyable que "Raison et Sentiments" et "Les Hauts de Hurlevent" réunis.

 

 

 

Mon avis:
Avis mitigé pour ce livre qui me fait de l'oeil depuis un moment...
Tout le monde connait la plus que célèbre saga de Stephenie Meyer (entendu parlé, lu ou vu au cinéma). Et bien The Harvard Lampoon a décidé d'en faire une parodie. Belle, l'héroïne arrive à Trifouillisville, un bled paumé qui n'intéresse même pas les cartographes. Elle y rencontre Ebouard, geek sexy et très timide. Certaines actions d'Ebouard lui laissant à penser qu'il est un vampire et elle tombe amoureuse de lui, espérant plus ou moins secrétement qu'il la transformera en vampire...


Ce qui m'a plu:

- Toutes les références à l'univers de Stephenie Meyer, que ce soient les livres ou les films. Ce références sont toujours détournées d'une façon amusante (Belle qui fait une recherche sur les vampires et tombe sur une photo de Kristen Stewart et Robert Pattinson par exemple)

- Le burlesque de certaines situations
- Le personnage d'Ebouard qui malgré tous ses petits défauts est rigolo et attachant


Ce qui m'a déplu:

- Le personnage de Belle qui est imbue de sa personne et totalement insupportable (un mec lui adresse la parole et elle pense qu'il est raide dingue amoureux d'elle...)
- Il y a des moment où les auteurs ont accumulé les vannes et où le style devient lourd, voire incompréhensible, on ne sait plus qui parle et de quoi, comme si ils avaient pensé à d'autres choses et les avaient ajoutées au fur et à mesure, sans vraiment prendre gare à ce que ces idées s'insèrent réellement dans la narration.



En bref, un livre qui n'est pas transcendant, rigolo de par ses références, mais sans grand plus. Un peu fouillis par certains moments. Je le conseille néanmoins aux fans de la série (même si ils pourraient ne pas apprécier la blague), mais bon, il faut prendre ça au 14ème degré!!

 

 

 

Ma note : 5/10 (mitigé)

 

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 23:27

http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-l-habit-rouge-de-peter-pan-214.jpg

 

Résumé:
La panique s'est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan. Et quelque chose s'est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C'est le début d'une incroyable aventure au cours de laquelle les Enfants Perdus retrouveront Peter et Clochette... mais aussi un étrange directeur de cirque.

 

Mon avis:
Ce livre est un énorme coup de coeur... Je n'ai jamais lu l'oeuvre originale (bien qu'il ne faille jamais dire jamais surtout là puisque la lecture de Peter Pan de James Matthew Barrie est en prévision), mais, ayant vu de multiples fois le film de Disney (avec une petite soeur amoureuse de Peter Pan, ce n'est pas hyper étonnant mais super mignon ;)), j'ai vraiment apprécié de m'en aller au Pays Imaginaire pour suivre la suite des aventures de ce petit garçon qui ne veut pas grandir, et j'ai eu un autre aperçu de ce monde, des années après le passage de Wendy et de ses frères.
En effet, l'histoire débute au moment où des notables londoniens commencent à rêver au Pays Imaginaire et se réveillent à côté d'objets venant de ce monde magique (là, je ne vous apprend rien, c'est dit dans le résumé). Ces hommes, qui sont en réalité les ex-Enfants Perdus du Pays Imaginaire, par inquiétude pour le monde qui a été le leur et leurs amis Peter Pan et la fée Clochette, décident d'y retourner. Plusieurs problèmes se posent à eux: comment voler sans poudre de fée et surtout, voler à l'âge adulte, puisque comme tout le monde le sait, seuls les enfants peuvent voler. Je vous passe les détails pour garder la surprise, toujours est-il qu'ils réussissent à prendre leur envol pour le Pays Imaginaire où ils retrouvent Peter Pan qui est non vêtu d'un habit de feuilles vertes (comme à l'accoutumée, il suffit de voir le Disney) mais d'une tunique en plumes de geai qui sont rouges. Tous ensemble, ils vont partir dans une grande aventure qui se déroulera étape par étape, chapitre par chapitre, je ne vous en dit pas plus sinon, je risque d'en dire trop.
Je ne vois pas d'aspects particulièrement négatifs à ce livre (ou alors, ils sont tellement minimes que je ne m'en souviens plus). Les points positifs sont plus nombreux: il y a du suspense jusqu'à la fin grâce à un système de non-dits ou d'explications erronées tout au long du livre (en gros, il y en a quelques-uns), j'ai donc été tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne (c'est peut-être ce qui explique que j'ai dévoré ce livre); les personnages ne sont pas particulièrement attachants (bien que Feu Follet m'ait fait rire assez souvent), mais ils vont bien ensembles.
Le dernier point positif que j'ai vu tout au long de ma lecture est un aspect qui peut déranger certains: l'écriture du livre ressemble à une histoire qui nous serait contée par un enfant de 8-10 ans environ, aussi bien au point de vue narratif qu'au point de vue lexical. En même temps, ce livre est un livre jeunesse et raconte l'histoire d'un enfant qui refuse absolument de grandir, donc quoi de plus naturel qu'adopter ce style d'écriture?
Un dernier point positif mais que je ne développerai pas énormément pour que vous le découvriez par vous-même: au fil de la lecture, on apprend l'origine des Enfants Perdus, et franchement, j'ai apprécié. Mais comme je viens de le dire, je vous laisse le découvrir par vous-même, au moment où vous lirez ce livre.

Dernière précision qui n'a rien à voir avec la lecture mais qui est en rapport avec le livre: L'habit rouge de Peter Pan n'a pas été écrit par J.M.Barrie, mais est tout de même considéré comme la suite officielle de Peter Pan car son écriture a été motivée par un concours, organisé par un hôpital pour enfants à Londres, légataire des droits d'auteurs de Barrie. Ce concours a été organisé à l'occasion du centenaire de l'écriture de Peter Pan.

Une citation qui m'a plu extraite de l'oeuvre de Barrie et reprise dans le livre:
"Parfois la beauté surgit et la joie nous saisit tout entier." 

Ma note: 10/10  

J'ai lu ce livre dans le cadre du Challenge Disney et du Challenge Arc-en-Ciel
                                        uploaded disney logo                            51640314

Bonne lecture ;)

Repost 0
Published by JuNa - dans Jeunesse
commenter cet article

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg