Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv15567535.jpgLoyal à la Confrérie, Fhurie s est sacrifié pour le bien de l'espèce. En tant que Primâle des Élues, il est obligé d'engendrer les fils et les filles qui garantiront la survie de leurs traditions. Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps, mais aussi son coeur. Mais Fhurie ne s' est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Alors que la guerre contre la Société des éradiqueurs se fait plus effroyable, et que la tragédie pèse sur la demeure de la Confrérie, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...


Éditions Milady, 2011

9 €

615 pages


Sixième tome de la saga de la Confrérie de la Dague Noire, ce groupe de vampires combattant les éradiqueurs pour protéger leur espèce. Dans ce tome, on suit Fhurie, frère jumeau de Zadiste et Primâle de l'espèce. Il a emmené Cormia, l'Élue qui est sa première compagne, à la demeure de la Confrérie afin de la protéger de ses obligations. Et, malgré son devoir, Fhurie se répugne à obliger Cormia à un rapport dont elle n'aurait pas envie. Ils repoussent donc l'échéance, apprenant difficilement à se connaître au fil des jours. C'est aussi l'occasion pour l'Élue de découvrir un mode aux antipodes du sien. 

Alors que dans les tomes précédents la sexualité des personnages est importante tout au long du roman, ici, l'intrigue est concentrée sur Fhurie qui lutte contre son addiction à la drogue et ses  envies qui vont à l'encontre de ses devoirs. Il y a donc beaucoup plus de psychologie dans ce tome, ce qui n'est pas plus mal.

De plus, la guerre contre les éradiqueurs quand ces derniers trouvent un guerrier qui pourrait bien leur apporter la victoire... Ce guerrier est annoncé depuis le début, et, le lecteur va, consciemment ou non, chercher à le retrouver parmi les personnages, moi-même me suis demandé qui cela pouvait bien être, et, en toute honnêteté, je ne l'ai pas trouvé.

Concernant les autres personnages, on a également des surprises tout au long de la lecture, mais là, je ne vous en dit pas plus.

En conclusion, un des meilleurs tomes de la saga, où le côté érotique s'atténue un peu au profit de la psychologie des personnages, ce qui amène un attrait de plus à la saga.

J'ai eu ce livre en partenariat avec Livraddict et les éditions Milady et je tiens à les en remercier. Donc, merci beaucoup!

Bonne lecture!

Repost 0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 15:16

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv60314688.jpgQuatrième de couverture:

Butch O'Neal est un battant de nature. Il a eu la vie dure, c'est un ancien flic et il est le seul humain autorisé à rester dans le cercle très fermé de la confrérie. Et pourtant il veut s'enfoncer encore plus dans le monde des vampires et s'engager dans la guerre contre les Eradiqueurs. Il n'a rien à perdre. Son cœur appartient à une vampire femelle, une aristocrate de toute beauté qui est largement hors de sa portée. S'il ne peut l'avoir elle, au moins il peut se battre au côté de ses frères...

 

 

 

Mon avis:

Nouveau tome des aventures des frères de la Confrérie de la Dague Noire, combattants vampires, protecteurs de leur race face aux éradiqueurs, leurs ennemis mortels (c'est le cas de le dire!). Dans ce tome, on suit Butch, l'humain qui, au premier tome, était devenu leur ami et qui habite avec eux.

Au début de la lecture, j'avoue, j'ai eu peur, parce que dans les tomes précédents, Butch est très peu présent (enfin, ce dont je me souviens), à part dans le premier tome. Ma première question a été « Mais qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire pendant environ 520 pages?? » Eh bien la réponse est très simple: pas mal de choses et surtout, rendre ces 520 pages environ totalement géniales!!

Non non, ce n'est pas une blague, un humain peu se retrouver dans le monde des vampires et ne pas finir en soupe! En même temps, c'est assez facile pour Butch qui se retrouve chez des vampires qui ne boivent quasiment pas de sang humain... Plus sérieusement et là, attention au spoiler car je n'ai pas le choix, on a lu dans les tomes précédents (je ne sais plus lequel) que Butch était tombé amoureux de Marissa, une vampire, soeur du médecin des vampires. Amour partagé et qui va, dans ce tome, se développer énormément (fin du spoiler).

Donc concernant la perte de rythme dont j'avais peur, ça s'est vite réglé car en fait, le fait que Butch soit humain rend le récit encore plus palpitant car il lui arrive beaucoup plus de choses pour notre plus grand bonheur. Au début du roman, il est enlevé par les éradiqueurs, quelque part, c'est logique que ce soit lui, il n'est pas aussi puissant que les frères, donc déjà là, tatatan... rebondissement! Il rencontre l'Oméga, le chef des éradiqueurs, grand malade dans l'âme et dont nous avons pour seule description que celle faite par Butch entre deux tortures : il n'est qu'obscurité (c'est un résumé). L'Oméga lui fait quelque chose mais, trop facile, on sait ce qu'il lui fait, mais sans aucune explication, dans quel but? Butch va-t-il devenir un éradiqueur? Va-t-il mourir? Tant de questions qui sont posées à ce moment, d'ailleurs, il doit y en avoir d'autres, j'ai pas tout noté.
La question de savoir si Butch va mourir se règle vite, non, il est sauvé par Viszs, son meilleur ami et colocataire.
Emmené à la clinique de Havers, le frère de Marissa, il y est soigné, en compagnie de Marissa qui (comme une babache) est rentrée dans la chambre sans protection et donc risquait d'être contaminée et de contaminer les autres en dehors, donc punie, elle a dû rester dans la chambre. Quiproquo avec Butch au moment de son réveil car il l'aime et ne veut pas la mettre en danger donc lui demande de sortir, Marissa prenant cette demande comme si Butch ne voulait pas la voir du tout, la haïssant (ou presque). Déjà à ce moment, on peut se dire que la relation entre Butch et Marissa va être compliquée, et on n'a pas tort, car ils vont, pendant les trois quart du livre jouer à fuis-moi je te suis, suis-moi e te fuis, ce qui est limite énervant quand on sait qu'ils s'aiment tous les deux, on aurait presque envie de leur coller des baffes et de leur dire « Réveille-toi il/elle t'aime et veut être avec toi ».

Et puis Marissa, mais qu'elle m'énerve!! Je sais pas pourquoi mais elle me saoûle! Il n'y a que vers la fin, quand elle se rend enfin compte que le monde peut être cruel et qu'elle devrait se débrouiller un peu toute seule que ça va mieux mais sans être tout à fait ça. Enfin, bon, c'est le seul point négatif sur tout un livre donc c'est pas énorme, et il y a tellement de positif qu'on pourrait l'oublier.

Sinon, le côté sexuel est aussi présent comme dans les tomes précédents, mais moins que dans les deux premiers tomes et on commence à avoir l'habitude, donc ça ne choque plus tant que ça (et franchement Butch n'a rien à envier aux Frères!! )

Enfin voilà, un avis qui en dit long sur ce que j'ai pensé de ce livre, dévoré en l'espace de 2 jours à peine et qui monte en puissance par rapport aux autres, ça promet sur la suite que j'attend avec impatience (ma grande amie).

Vivement la sortie du tome 5 le 18 février!!



Ma note: 9,5/10

Ce livre a été lu en LC avec Basset, Mariiine, Azilis, Azilys, Bladelor

Bonne lecture!

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 21:44

Troisième tome de la série de la Confrérie de la Dague Noire qui ne laisse pas indifférentes les lectrices de Livraddict...
Je l'ai reçu avec les deux tomes précédents grâce à un partenariat entre Livraddict et les Editions Bragelonne.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/8/8/7/9782811203788.jpgQuatrième de couverture:

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.
Zadiste, ancien esclave de sang, est le plus effrayant des membres de la Confrérie. Réputé pour sa fureur intarissable, ce sauvage est craint des humains et des vampires. La terreur est sa seule compagne et la souffrance sa seule passion… jusqu’à ce qu’il tire une ravissante femelle des griffes des éradiqueurs. Tout pourrait changer, mais le guerrier est rattrapé par son passé et se sent glisser lentement vers la folie. Animé par un désir de vengeance, il fera tout pour protéger Bella de ses bourreaux et surtout… de lui-même. 

 

 

Mon avis:

Ce tome est focalisé sur Zadiste, membre mystérieux de la Confrérie. Dans ce livre, on en apprend un peu plus sur son passé ce qui explique son attitude agressive et son incapacité à se lier à autrui et surtout, aux femmes. 

 

Dans son intégralité, le roman m’a beaucoup plu. Mais, un point m’a chiffonné : on n’en apprend pas plus sur l’Oméga dans ce tome que dans les tomes précédents, certes, il pèse toujours sur la Société, car les éradiqueurs tiennent compte de ce qu’il pourrait penser et en ont peur, mais je trouve qu’il serait bien d’en savoir un peu plus sur l’ennemi de la Confrérie, connaître celui que ces vampires combattent avec tant de ferveur.

A part ce léger problème avec l’Oméga, même s’il pourrait me suffire de savoir qu’il ne doit pas être très fréquentable, ce troisième tome est, au final, le tome que j’ai le plus apprécié (pour le moment). Pourquoi me demanderez-vous ? Tout simplement, contrairement aux tomes précédents, la relation qui se noue entre Zadiste et Bella, une civile enlevée par les éradiqueurs, est non une relation basée uniquement sur le sexe, mais une relation basée sur un échange « humain ». Cette relation qui se bâtit sur le dialogue s’explique par le passé de Zadiste, un passé d’esclave de sang violé, meurtri et humilié. Ce passé nous est raconté par l’intermédiaire de flashbacks de l’époque où il était encore chez la Maîtresse.

De plus, l’histoire ne laisse pas la place à l’ennui puisque les évènements s’enchaînent à vitesse grand V qui, cependant, laisse un suspense qui tient le lecteur en haleine, et personnellement, je n’ai pu fermer le livre avant d’en avoir lu le dernier mot…

 

Ma note : 9,5/10

 

Un énorme merci à Livraddict et aux éditions Bragelonne pour ce livre.

LIVRADDICT LOGO                                      logo-bragelonne

 

Bonne lecture !

 

Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:30

Second tome de la Confrérie de la dague noire que j’ai reçu pour le partenariat entre Livraddict et les éditions Bragelonne.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/7/2/6/9782811203627.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre le Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.
Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d’entre eux, car il est victime d’une terrible malédiction : son démon peut s’éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l’entourent.  Pourtant, lorsqu’il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d’un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n’est à ses yeux qu’une douce illusion. Tout va changer lorsqu’elle rencontrera les guerriers de la Confrérie… et surtout Rhage.

 

 

Mon avis :
Je suis tout de suite retombée dans l’histoire, il faut dire que je connaissais les personnages, et n’ai donc eu aucun problème d’adaptation si ce n’est aux nouveaux personnages apparaissant dans le roman : Mary, humaine malade du cancer et héroïne féminine de l’histoire ; Bella, amie de Mary et vampire ; John Matthew, orphelin, futur vampire et membre de la Confrérie, il est également muet.
Encore, une fois, ce tome m’a gardée en haleine jusqu’à la dernière page, et les différents points de vue, côté vampire et côté éradiqueur ainsi que le point de vue humain de Mary et de John Matthew.
J’ai également aimé le fait de prendre Rhage comme nouveau héros masculin, en effet, dans le premier tome, il apparaît très mystérieux et se dévoile réellement dans le second. On réalise qu’il porte extrêmement bien son nom car son démon peut sortir dès qu’il est « enrhagé » et, pour lui, seuls le sexe ou la bagarre peuvent lui permettre d’éviter cette transformation douloureuse.
Mary est courageuse (téméraire ?) et ne se laisse pas marcher sur les pieds, cependant, elle semble n’avoir peur de rien (ou presque) et je pense que pour une humaine qui découvre le monde des vampires avec des guerriers armés jusqu’aux dents qui combattent des humains ayant vendu leur âme à l’Oméga pour combattre ces vampires jusqu’à être tués au combat, elle prend tout de façon assez stoïque, certes, elle crie sur Rhage, exige des explications et même pleure, mais je pense que c’est relativement peu comparé aux sentiments que cela peut provoquer.
Un autre point négatif  comme pour le premier tome : le sexe quasi-omniprésent dans la relation Mary/Rhage. Cependant, j’ai trouvé cela de moins en moins dérangeant au fil de ma lecture, en effet, comme cette omniprésence du sexe dure depuis le premier tome, je finis par à peine survoler les scènes les plus hot, donc, elles ne me dérangent plus autant que pour le premier tome.
J’aime bien le suspens laissé à la fin du roman et je me demande toujours qui est l’Oméga, en espérant avoir une réponse par la suite.

 

Et pour la première fois sur ce blog, je vais mettre une note à ce livre :  8/10

 

Merci beaucoup à Livraddict et aux éditions Bragelonne pour cette lecture !!
LIVRADDICT LOGO                         logo-bragelonne         

Repost 0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 01:04

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv20342521.jpg

 

4ème de couverture:
Une guerre dont les humains ignorent tout fait rage. Des vampires – six guerriers regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la Dague noire – protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. À la tête de la Confrérie, Kohler, leader charismatique et implacable…
Quand l’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant orpheline une magnifique jeune femme, une sang-mêlée, qui ignore tout de son destin, c’est à Kohler qu’il incombe de lui faire découvrir ce monde mystérieux qui sera désormais le sien…

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat entre Livraddict et les éditions Bragelonne/Milady. J'ai postulé pour recevoir la trilogie de la Confrérie de la Dague Noire car le résumé m'a intriguée. Une guerre ignorée des humains? Intéressant... Ce qui m'a le plus attirée, c'est la seconde partie du résumé, en la lisant, je me suis dit que l'histoire allait être lancée relativement vite (je préfère cela à une intrigue qui met trop de temps à s'installer...). Et comme j'aime la Bit/Lit, je me suis dit que ce partenariat allait me plaire.
Et, à peine sortie du premier tome, mon avis est mitigé. L'intrigue est bien tournée, les personnages attachants, avec leur part de mystère qui les rend plus attirants encore et j'ai été tenue en haleine tout au long des 559 pages. Cependant, les scènes sexuelles m'ont parues trop nombreuses et extrêmement agaçantes car elles ne font, à mon goût, pas avancer l'histoire et donc sont inutiles (toujours selon moi). Les 2 personnages principaux s'aiment, tant mieux pour eux mais nous ne sommes pas obligés de lire des scènes dignes de littérature érotique...
Ce que j'ai aimé dans le roman a tout d'abord été la vitesse à laquelle est lancée l'histoire. En effet, au bout d'une vingtaine de pages (pour faire assez large), j'étais transportée à Caldwell au beau milieu de cette bataille entre les éradiqueurs, humains qui ont vendu leur âme à l'Oméga et ne vivent que pour assassiner des vampires pour éliminer leur race; et les membres de la Confrérie de la Dague Noire, 6 vampires surpuissants ayant juré de protéger les "civils" et qui pour cela combattent les éradiqueurs. 
A part cela, j'ai aimé l'approche qu'a eu l'auteur concernant les vampires. En effet, ceux-ci boivent le sang de leurs congénères pour se nourrir de temps en temps mais la plupart du temps mangent également normalement et ne s'attaquent  pour ainsi dire jamais (sauf exceptions) aux humains qui ont un sang qui leur fournit beaucoup moins de puissance; la seule chose qui peut les comparer aux vampires de légende (bien que chaque légende soit différente) est le fait qu'ils ne peuvent entrer en contact avec la lumière du soleil (sauf ceux qui sont à moitié humains). Cette société vampire a également ses codes (concernant le mariage notamment).
L'intrigue m'a tenue en haleine tout au long du livre grâce à ses rebondissements fréquents. Cependant, un autre point m'a chiffonnée, la transformation de Beth qui semble être ultra risquée si on en croit le début du livre et qui au final parait beaucoup plus facile que prévue.
Bilan mitigé, mais il me tarde de commencer le second tome dont j'ai déjà lu un chapitre (celui qui est dans le premier tome pour donner envie au lecteur et ça fonctionne)... 

Merci beaucoup à Livr@ddict et à Bragelonne/Milady pour cette découverte

LIVRADDICT-LOGO.png    logo-bragelonne.png

Repost 0

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg