Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:43

http://www.livraddict.com/covers/78/78410/couv4106475.jpgSe déroulant en l’an 2100, Moi L’Indien conte les (més)aventures de Benjamin et Emilie, deux enfants d’une douzaine d’années ignorant tout l’un de l’autre, perdus dans le monde des grands. Benjamin le parisien profite de la nuit pour faire les quatre cents coups. Emilie la provinciale s’ennuie ferme face à une mère qui la délaisse. Lorsque la colère grondant en eux se libérera, chacun fuguera de son côté. Leurs routes se croiseront… L’Ange Farceur qui semble les suivre et se jouer d’eux n’y est peut-être pas pour rien. Emilie et Benjamin tout les oppose, à tel point qu’ils ne pourront plus se séparer. De rencontres en courses-poursuites, d’espoirs en abîmes, les deux enfants poursuivront une ambition folle, un rêve qu’il n’est pas permis d’avoir.

Editions Amazon (E-book)
281ko
1.19€

"Un mètre quarante!"

 

Tout d’abord, je voudrais remercier la Team Livraddict et Alexis S.Z. pour ce partenariat.

En lisant le synopsis de ce livre, je me suis dit que la lecture allait être agréable. Pendant ma lecture, j’ai été un peu décontenancée et, je dois le dire, déçue. Peut-être en attendais-je trop…

Tout au long du livre, on suit parallèlement 2 histoires quelque peu similaires : celle de Benjamin, gamin délaissé par ses parents, qui doit s’occuper de sa sœur et faire face à l’assistante sociale lors de ses venues ; et celle d’Emilie, détestée par sa mère, battue par son père et qui a un frère, Brian, un « nom à la con ».
Pour ces 2 personnages la narration est différente. La partie de Benjamin est à la première personne du singulier quand celle d’Emilie est à la troisième personne. Cette différence m’a demandé un temps d’adaptation au début.

J’ai été fortement dérangée par un point : les fautes d’orthographe, de syntaxe et de vocabulaire qui se succèdent. Certes, je conçois que se relire sur PC est difficile, cependant, j’ai été agacée de lire « ce soir on mange des pattes » ou « j’ai la chaire de poulpe ». A un certain moment, je me suis même demandé si ces fautes n’étaient pas volontaires, dans certaines expressions ou tournures de phrases…

Ensuite, j’ai trouvé que le cadre spatio-temporel était mal défini. L’histoire se passe en 2100, mais je n’ai pas vu de différence notable avec notre époque. Selon moi, en 90 ans, il devrait se passer un minimum d’évolutions techniques et technologiques, or, là, seule la vitesse des trains semble avoir augmenté, ce qui n’est pas grand-chose.

L’histoire en elle-même est bien tournée, un peu glauque quand même, mais bien amenée. J’ai eu un peu de mal au début parce que je trouvais que ça n’avançait pas, mais quand je me suis souvenue que c’était la première partie et me suis rendue compte que cette partie n’était que l’introduction, ça a mieux été.

Au final, un avis fort mitigé pour un roman qui peut s’améliorer dans la partie suivante, partie que je lirais volontiers dès que l’occasion se présentera.

 

Bonne lecture!

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv34196941.gifLa vie n'a pas fait de cadeaux à David Rice. À 17 ans, il est coincé dans l'Ohio avec un père alcoolique et violent, et n'est pas près d'oublier le jour où sa mère les a quittés, quelques années auparavant. Et puis un soir, à l'instant où son père s'apprête une nouvelle fois à le frapper, David se retrouve brusquement téléporté dans la bibliothèque de la ville... Choqué, mais bien décidé à prendre en main son destin, il fuit la maison familiale pour New York. Seul désormais, David doit apprendre à maîtriser le " jump ". Pour cambrioler une banque ou draguer les filles, c'est génial Mais il comprend bientôt que son pouvoir suscite la convoitise et que, face à cette menace, se téléporter peut surtout lui sauver la vie...

 


Editions Mango, 2009

18€

404 pages

 


Premier livre que je lis en version numérique grâce à l'E-Book que j'ai eu à Noël. Je ne vais pas m'éterniser sur le côté numérique, mais malgré tout, je trouve la lecture très agréable.

 

Pour le livre en lui-même, j'avais vu le film un peu après sa sortie au cinéma et j'en ai gardé un souvenir pas trop désagréable (sans que ce ne soit le meilleur film que j'ai vu dans ma vie), mais là, j'ai vraiment vu l'"Hollywoodisation" du roman pour réaliser le film, parce que si on se souvient des poursuites éperdues face aux méchants, de l'autre Jumper, ou de la possibilité de se téléporter aboslument partout dans le monde, on est à côté de la plaque.

Ici, dans le genre "J'ai vraiment pas de bol dans ma vie", David se pose là. De souci en malheur en passant par plein d'autres choses désagréables, David semble très mal parti dans ce roman à tel point que tout ce qui peut lui arriver semble un peu too much au bout d'un moment. On en arrive à se dire qu'un mec comme ça, il ne peut que finir écrasé par un camion un jour de verglas. Cependant, il s'en sort, et là, le too much revient. C'est limite énervant parce qu'il n'a pas l'air de faire grand chose pour remédier à son malheur, mais son don l'aide beaucoup.

A part la facilité apparente et agaçante de David à se sortir des pires situations, l'histoire est sympa. Après, c'est sûr que ce n'est pas le livre du siècle, mais ça se laisse lire facilement et de façon assez agréable. 

Enfin voilà, un livre sympa mais sans grand plus, cependant, je lirai la suite, par curiosité.

 

 

Bonne lecture!

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:48

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47849271.jpgQuatrième de couverture:

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

Mon avis:
Arf! Comment m'exprimer sur ce livre qui est quand même un temple de la littérature et dont j'avais entendu du bien sur pas mal de blog (lu plutôt), on me l'avait conseillé maintes et maintes fois, je l'ai lu, mais voilà, je ne l'ai pas apprécié, voir pas du tout! Je n'avais pas envie de le lire et du coup j'avançais à une vitesse d'escargot ce qui m'a énervée et au final, je me suis obligée à lire un autre livre pour couper le récit et penser à autre chose en me disant que ça m'aiderait à avancer plus vite. Ca a fonctionné sur le coup, car, au moment où j'ai mis le livre en pause, il y allait y avoir un tournant dans l'histoire, donc, j'ai réussi à plus ou moins accrocher, mais voilà, les énormes descriptions sans fin sont revenues et avec elles, un ennui quasi mortel (ai-je précisé que je n'aimais pas les descriptions?). Enfin voilà, un livre que je ne conseille à personne (sauf amateur du genre) et certainement un auteur donc je ne lirais pas les autres ouvrages (ou dans très longtemps).

 

 

Pourquoi n'ai je pas aimé?
- J'ai trouvé le récit très long à s'installer, on voit Winston dans sa vie, relativement passif, il n'aime pas le Parti, mais bon, à certains moments, on dirait que ça lui est égal qui est au pouvoir tant que lui est tranquille...
- Quand il est entré en « rébellion » contre le Parti, il reçoit le livre de la Fraternité, livre qu'il lit et que du coup, le lecteur lit aussi... J'avoue, si je n'avais pas peur de louper un passage important, j'aurais passé ces pages, mais je les ai quand même lues en diagonale...
- Une fin que j'ai trouvé quasi-incompréhensible, un personnage dont on ne sait plus qui il est vraiment ni ce qu'il attend de Winston, je me suis perdue et je m'endormais sur chaque page.

- La description d'Océania et de son idéologie pourrait être intéressante, malheureusement, elle est mise par gros paquets et c'est franchement désagréable du coup.

 

 

Ce qui donne quelques points?
- Le début de sa relation avec Julia (quand ils commencent à se cotoyer s'entend, pas son sentiment à l'égard de la demoiselle au tout début) qui amène le peu de piment dont j'avais désespérément besoin pour avancer, car cet amour interdit est soumis à bien des contraintes et Winston entre en « rébellion » à ce moment. Malheureusement, la lecture du
livre stoppe bien vite ce piment qui ne reviendra que pour une dizaine de pages.

 

 

Bref, vous l'aurez compris, la note ne cassera pas des briques, la lecture de ce livre ne me laissera pas un souvenir intarissable, mais je suis contente en même temps, car j'ai lu ce livre de bout en bout (sauf l'appendice sur le Novlangue parce ça aurait été trop pour moi), je ne l'ai pas abandonné même si j'en ai eu envie à certains moments, et, j'ai pu enfin lire ce temple de la littérature. Après, cet avis n'engage que moi qui ne suis pas particulièrement portée sur la SF. Même si je ne conseille pas ce livre, vous pouvez toujours essayer de le lire et venir me dire ce que vous en avez pensé. Tous les goûts sont dans la nature, qui sait? Vous pourriez apprécier...

 

 

Ma note: 2/10

image

 

Bonne lecture!

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 17:00

J'ai lu ce livre pour le défi T'es mal noté mon pauvre on va arranger ça organisé sur Livr@ddict par Lexounet.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv64481353.jpg4ème de couverture: 
Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace...

 

 

 

Mon avis: 
De moi-même, je pense que je ne serais jamais allée vers ce livre, donc ce défi a été une aubaine... Cependant, j'ai eu du mal à lire ce roman, tout d'abord, le cadre temporel peu défini m'a fortement dérangée, on a l'impression d'un monde totalement futuriste qui se passe 900 000 ans avant l'action, le temps de l'action semble lui-même plus obsolète, enfin, j'ai un peu de mal à m'exprimer mais j'espère que la plupart d'entre vous comprendrons... 
Ensuite, le monde qui semble avide de découvrir ce qu'est l'oeuf prisonnier de la glace, et toutes les négociations sur le qui en profite? qui va chercher?, m'ont ennuyés, j'avais l'impression d'être face à des chiens qui se disputent un os. Toutefois, l'auteur a pris le parti de ne pas trop en parler ce qui est bénéfique selon moi.
Cependant, malgré ces points négatifs, le roman ne m'a pas totalement déplu, je dirais même qu'un aspect lui a sauvé la mise: l'histoire entre Eléa et Païkan et la part d'Histoire de Gondawa. En effet, l'histoire d'amour entre Eléa et Païkan est magnifique malgré le fait qu'ils aient été 'Désignés' pour vivre ensemble. La fin de leur histoire m'a émue même si pour des raisons que cous comprendrez, je ne vais pas développer ici (par respect pour ceux qui ne l'auraient pas lu). 
Je ressors donc en partie déçue par ce livre, en tout cas, même si je ne recommanderai pas ce livre à n'importe qui, je pense que je lirai un autre livre de Barjavel dans quelques temps, peut-être que ce sera le livre qui va me faire apprécier l'auteur...


Ma note pour ce livre: 6,5/10

 

 

        Bonne lecture ;)

 

Ce livre a été lu dans le cadre du Défi T'es mal noté mon pauvre on va arranger ça et du Défi des 100 Livres Incontournables de Livr@ddict 

                                                           image

Repost 0
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 17:52

 

Flashforward est le livre à l’origine de la série éponyme diffusée depuis quelques semaines en France. Ayant manqué la plupart des épisodes, j’ai eu envie de lire le livre et voilà qui est chose faite.
Quand j’aurais regardé l’intégralité de la série (1 saison d’une vingtaine d’épisode), je rédigerai un autre billet pour comparer le livre et la série.

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv45383527.jpg

Quatrième de couverture :

  L’espace de quelques minutes, l’humanité a perdu conscience.
Durant ce laps de temps, chacun a eu un aperçu fugitif de son avenir vingt ans plus tard.
Quand le monde s’éveille de nouveau, plus rien n’est comme avant : le black-out a causé des milliers de morts et de blessés.
Plus encore : ces visions ont bouleversé les esprits à jamais.

Et vous, qu’avez-vous vu ?

 

Mon avis :

  Le livre est divisé en trois parties dont une bien distincte des deux autres : la première partie concerne le black-out en lui-même, le cadre de ce black-out et les quelques jours qui le suivent, la seconde partie commence 10 jours après le black-out avec la suite des recherches concernant l’origine du black-out, la troisième partie se projette dans l’avenir, vingt et un ans et quelques mois après le black-out, aux environs de la date que l’humanité a vu dans ses visions.

  Tout au long de l’histoire, on suit principalement 3 chercheurs du CERN (Centre Européens de Recherche Nucléaire) basé près de Genève : Lloyd Simcoe, Theodosios (Theo) Procopides et Michiko Komura. Ces 3 chercheurs sont au début, en quête du boson de Higgs (n’étant pas physicienne, je ne peux vous expliquer ce que c’est, tout ce que j’ai compris, c’est que le seul moyen d’obtenir cette particule est de réussir à recréer les conditions nucléaires comme elles l’étaient quelques microsecondes après le BigBang, chose très compliquée en somme), pour cela, ils mettent en place une expérience très détaillée (trop ?) et surtout très ardue dans le collisionneur du CERN qui fait se rencontrer des atomes à une très grande vitesse. Bref, je ne vais pas chercher les détails (j’avoue, je n’ai rien compris aux discours scientifiques :s). Seulement, au moment où l’expérience est lancée, le black-out se produit, l’histoire est lancée. Pendant ce black-out, des blessés, des tués et surtout, des gens secoués par les visions qu’ils ont eues, en effet, l’humanité a vu le futur tel qu’il sera dans 21 ans. La grande difficulté est maintenant de découvrir pourquoi ce Flashforward (comprendre en gros ‘bond en avant’ si quelqu’un a une meilleure traduction, qu’il n’hésite pas) a eu lieu ? Et cette question sera le pilier des deux premières parties du livre.

  La troisième partie du livre fait un bond de 21 ans en avant pour faire l’état des lieux du monde et montrer si oui ou non les visions se sont révélées correctes (mais je ne vous en dit pas plus, je ne voudrais pas gâcher la surprise)

  Au final, j’ai vraiment apprécié l’histoire en elle-même, cependant un aspect m’a dérangé et a, au début de ma lecture, faillit me désarçonner : il y a beaucoup de discours scientifiques pour expliquer le black-out notamment mais personnellement, je n’ai rien compris, au bout d’un moment j’ai compris la cause du black-out mais même si je la mettais là, je ne saurais vous l’expliquer en détails parce que je ne l’ai comprise que dans ses grandes lignes (immenses). Bon, le problème vient peut-être aussi du fait que j’ai une phobie de tout ce qui est scientifique (maths, SVT, physique chimie…) et là, c’est un peu trop costaud pour mon cerveau… Cependant, malgré cela, je conseille ce livre à tous les amateurs du genre qui n’ont pas peur de la physique.

 


Bonne lecture !!

 

 

Repost 0

Bienvenue!

Je vous souhaite à tous la bienvenue sur mon modeste blog!


Ici, vous trouverez, toute ma vie littéraire, mes critiques de livres, mes défis, mes swaps... Et en prime, de temps en temps, des réflexions sur la vie ou sur les actualités qui me viennent de temps en temps (rarement, je vous rassure). Dans tous les cas, vous êtes cordialement invités à laisser votre avis, venir débattre... 
Une Boîte à Commentaires est également laissée à votre intention afin que vous puissiez vous exprimer plus librement, si vous avez un avis général à donner, une suggestion..., vous êtes libres (n'allez pas trop loin non plus, mais même les critiques négatives seront acceptées, je sais que je ne suis pas parfaite).
Voilà, je crois que tout est dit, vous découvrirez le reste en vous baladant sur le blog. 
Et vos deux nouveaux RDV du lundi : C'est lundi ! Que lisez-vous ? ainsi que Les grands esprits se rencontrent... Le lundi !

Bonne lecture!

Je lis...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28377682.jpg

Jeunesse

Pages lues : 327/416



Le Placard À Articles

J'y participe...

51640314

Lu: 1/7

Ma page Facebook

http://4.bp.blogspot.com/_6deS-9k2SLU/S-k3TWbj63I/AAAAAAAAAFQ/hz0nn-44ON0/S240/commblog.jpg